Turok sur Xbox 360 Jeu Video

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Turok

 
Turok
Classé 7316 sur 26290 jeux au général
Classé 433 sur 814 jeux sur Xbox 360
 
La presse:
(8 Notes)
12.9
Les joueurs:
(1 Note)
14.0
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
67% C
 
 

Turok - Description

Ce jeu Xbox 360 est sorti le 02/2008. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

Une planète hostile. Un ennemi brutal. Un combat acharné pour la survie. Eliminez vos ennemis en silence ou mettez à profit toute votre puissance de feu ! Attaquez de redsoutables dinosaures ou attirez-les vers vos ennemis pour qu'"ils n'en fassent qu'une bouchée ! Retrouvez une action intense en ligne, où 16 joueurs peuvent s'affronter sur des cartes infestés de dinosaures !

  Ajouter une description
 

Turok - Images du Jeu Video

Turok - Xbox 360
Recto de la pochette
Turok - Xbox 360
Verso de la pochette
Turok - Xbox 360
Media du jeu
Turok - Xbox 360
Screen du jeu
Turok - Xbox 360
Screen du jeu
Turok - Xbox 360
Screen du jeu
Turok - Xbox 360
Screen du jeu
Turok - Xbox 360
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Turok : avis des membres



14
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Les gamers de longue date doivent se souvenir avec bonheur de Turok, cette série de Fps mettant en scène un guerrier indien qui fit face à une armée de dinosaures tout droit sortis de Jurassic Park... Les joueurs un peu plus jeunes qui ont connu la série à l'époque des consoles dites current-gen en revanche, ne doivent pas en avoir un souvenir impérissable. En effet, la franchise s'est perdue en chemin comme on dit avec un épisode sous titré Evolution qui n'avait rien d'enthousiasmant. Aujourd'hui, le nouveau Turok est de sortie, développé par Propaganda Games cette fois, Acclaim n'étant plus de ce monde. Le résultat est il à la hauteur de nos attentes ??? Voyons ca ensemble si vous le voulez bien...

On débute le jeu et on constate de prime abord un énorme changement par rapport aux précédents opus de la série qui avaient un côté Science Fiction un peu fantaisiste si je puis dire. Les faits se déroulent maintenant dans un futur assez lointain avec des commandos surentraînés à bord de vaisseaux spatiaux dignes de Star Trek ou d'autres séries du même genre. Turok est toujours un indien, un amérindien pour être plus précis, mais il s'agit cette fois d'un ancien membre d'un commando pas très catholique qui est revenu du bon côté de la force pour se venger de son ancien mentor, le chef de ce commando qui au passage a des traits de caractère d'un certain Sam Fisher dans Splinter Cell Conviction. Cette pourchasse mène alors Turok et ses camarades qui ne lui prêtent pas toujours une confiance aveugle sur une planète hostile en proie à des créatures carnivores que l'on pouvait croiser à une époque lointaine, très très lointaine, les dinosaures… Un scénario très série Z donc qui prête parfois à sourire, mais, il faut bien l'admettre, reste efficace pour ce genre de jeu…

Les premiers pas sont, il faut le dire, très engageants. La jungle est terriblement bien rendue grâce aux malices du moteur graphique Unreal Engine utilisé ici. On notera des couleurs assez ternes qui se prêtent bien à l'ambiance d'oppression qui se dégage du jeu. Il ne sera pas rare de devoir tenter de tuer un dinosaure qui vous traque sans relâche dans les hautes herbes, et de devoir ainsi l'aligner à l'aveugle… Le nombre de dinosaures que vous rencontrerez dans le jeu est qui plus est très varié, passant du célébrissime vélociraptor à l'énorme T-Rex qui vous donnera du fil à retorde soit dit en passant. Mais Turok devra aussi faire face à des humains provenant de son ancien commando. Ces soldats ressemblent comme deux gouttes d'eau à ceux que l'on a pu rencontrer dans Killzone ou dans Half Life 2, manque d'imagination quand tu nous tiens… Mais heureusement, l'IA de ces personnages est pour une fois pas très mauvaise car imprévisible… En effet, si leurs réactions sont scriptées, il n'en demeure pas moins impossible de deviner comment ils vont appréhender une tactique que l'on aura mise en œuvre, et les bougres visent juste en outre.

Quant à l'intelligence du côté bestiaire du soft, on peut là aussi compter sur une certaine difficulté même si leur but est toujours le même, à savoir vous dévorer. Certains raptors prennent un malin plaisir à vous prendre à revers pour vous dévorer, tandis que certains lézards préhistoriques s'amusent à se coller aux différentes surfaces, murs, arbres et autres pour mieux vous attaquer par surprise mon enfant. Fort heureusement, l'arsenal est à l'instar des autres épisodes de la franchise, très fourni allant du simple couteau au lance roquette surpuissant. Chacune des armes comprend une fonction secondaire qui vous permettra de prendre l'avantage sur vos opposants, tandis que le couteau vous permet d'avoir une approche résolument différente du jeu. Avec celui-ci, vous pourrez donc vous la jouer furtif en poignardant vos opposants par derrière à la fourbe. Planqué dans les hautes herbes, il vous suffit alors de choisir le moment opportun pour en finir avec votre adversaire, jouissif… Mais l'arme blanche sera également mise à contribution pour économiser des munitions face à des dinosaures véloces mais pas invulnérables. En appuyant au bon moment sur une touche lors de l'attaque d'un vélociraptor ou autre créature de même taille, une cinématique s'enclenche montrant Turok littéralement en train de trucider la bestiole en la poignardant sauvagement. Mais la puissance des armes à feu et le danger des situations que vous rencontrerez vous obligeront à utiliser plus fréquemment la manière forte dite plus bourrine… Et ce n'est pas plus mal en un sens, car il vous faudra vous la jouer pro pour réussir à vous sortir de certaines séquences résolument très ardues.

Il n'est ainsi pas rare de devoir vous y reprendre à plusieurs fois pour réussir à progresser dans l'aventure, la difficulté devenant parfois très hardcore. Imaginez donc le tableau, vous êtes attaqué de front par des dinosaures affamés alors que par derrière des ennemis humains vous canardent sans aucun remord. Encore pire, il vous faudra parfois éviter des roquettes lancées à un rythme effréné, chacune d'entre elle vous faisant valser à des dizaines de mètres en arrière vous laissant totalement désorienté pendant qu'une autre roquette vous fonce droit sur le coquillard. Il va sans dire que ces passages risquent de rebuter bon nombre de joueurs habitués de nos jours à des jeux accessibles dès les premiers instants… Reste qu'un peu de challenge ne fait pas de mal, et ravira les core gamers que nous sommes qui commencent à en avoir marre de cette casualisation (oui je sais j'invente des mots) actuelle qui fait que la majorité des jeux se termine en une soirée montre en main. L'aventure que nous offre ce nouveau Turok n'est pas archi longue mais est bourrée de séquences où il faudra se dépasser pour avancer.

En dehors de cela, la campagne solo se boucle en une dizaine d'heures, laissant libre court à un mode multijoueur classique mais efficace où les dinosaures sont aussi de la partie. On regrettera cependant que le mode coopération ne nous offre pas la possibilité de rejouer la campagne solo avec des amis, celle-ci se déroulant dans trois maps distinctes et spécialement pensées pour le mode en question…

Propaganda Games a réussi le pari de faire revivre la franchise en mettant au goût du jour les aspects du soft d'origine. Depuis le premier Turok, les FPS ont beaucoup évolué mais force est de constater que les développeurs ont réussi à nous pondre un soft au niveau des meilleurs productions du genre. Certes, l'ensemble reste classique et ne risque aucunement de convaincre les allergiques au domaine de s'y essayer, mais les gros joueurs habitués et demandeurs de challenges à leur hauteur seront aux anges. A vous de choisir votre camp....

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Turok

Support Xbox 360
Editeur Disney Interactive
Développeur Propaganda Games
Genre
Sortie officielle Feb 2008
Joueurs max 16
Import OUI
Titre alternatif n/c
UPC/EAN 8717418149376
 
 
Turok : Espace membre
3 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
1up 13/20
Eurogamer.fr 14/20
Gamekult 12/20
IGN.com 14/20
Jeuxactu.com 12/20
jeuxvideo.com 9/20
Playscope.com 16/20
Xbox-france.com 13/20
  Ajouter une revue de presse
 

Turok : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
14
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC 464 - Amstrad-CPC 6128 - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS2 - PS3 - PSP - Saturn - SNES - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360