Crackdown sur Xbox 360 Jeu Video

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Crackdown

 
Crackdown
Classé 2846 sur 24473 jeux au général
Classé 159 sur 811 jeux sur Xbox 360
 
La presse:
(4 Notes)
14.8
Les joueurs:
(5 Notes)
17.2
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
80% A
 
 

Crackdown - Description

Ce jeu Xbox 360 est sorti le 02/2007. Si vous êtes fan de jeux video de Action, faites vous plaisir et jouez y !

La justice par tous les moyens
Vous êtes un agent de la loi génétiquement amélioré chargé de purger la ville de ses criminels,quel qu'en soit le prix.Vous incarnez la solution extrême à un problème extrême.C'est à vous qu'il revient d'éliminer les 21 chefs de gang et de rétablir l'ordre au sein d'une métropole tentaculaire en proie à l'anarchie.
Traquez vos ennemis,à pied et en voiture,sur les toits d'imposants édifices comme dans les rues surpeuplés de Pacific City.
Leur ville,vos règles du jeu.Unissez vos forces et faites régner l'ordre en mode coop.
  Ajouter une description
 

Crackdown - Images du Jeu Video

Crackdown - Xbox 360
Recto de la pochette
Crackdown - Xbox 360
Verso de la pochette
Crackdown - Xbox 360
Media du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
Crackdown - Xbox 360
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Crackdown : avis des membres



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Crackdown est un jeu particulier. En effet, ce jeu aux apparences de Gta-Like en Cell Shading a de quoi dérouter au premier abord. Ce fut le cas la première fois que je l’ai vu tourner lors d’un Show Room organisé par Microsoft. Maintenant que la version complète est entre mes mains, la donne semble avoir changée. Verdict sans concession dans ce test complet dans les plus pures règles de l’art.

Le moins que l'on puisse dire c'est que je ne m’inquiète pas pour le futur succès de ce jeu. L’énorme buzz autour de la réservation pour la Béta d’Halo 3 intégrée au packaging du titre devrait sans mal porter ses fruits. Preuve en est le téléchargement de la démo sur le marketplace qui a fait des émules récemment. Crackdown est bien parti pour faire un bon petit carton commercial, malgré son esthétique particulière qui pourrait en rebuter certains.
La première chose qui choque une fois Crackdown en main, c’est la patte graphique qui mélange d’une façon on ne peut plus déroutante le Cell Shading aux couleurs flashy et des éléments en 3d bump mappés à outrance. Le moteur Havoc utilisé pour le jeu est de ce fait totalement méconnaissable. Difficile de se faire à l’idée qu’il fut par le passé utilisé pour le développement de jeux comme Dead Rising ou encore le plus récent Lost Planet, famille de jeux qui privilégie des graphismes beaucoup plus réalistes et percutants. Passé le choc initial, on s’habitue à cette esthétique spéciale et on se rend finalement compte que les développeurs ont fait le bon choix. En dehors du fait que cela a pour effet de dédramatiser la violence inhérente au style de jeu, cela lui confère une touche personnelle qui le différencie totalement des autres jeux du genre. Même si ce n’est pas le seul point original du titre de Reality Worlds.

 

Pour rappel, le studio de développement à l’origine du jeu a été fondé par le papa de GTA, ce qui ne peut laisser indifférent les gamers assidus que nous sommes. Le jeu se présente de prime abord comme un Gta-like classique avec un univers futuriste et doté d'un character design très comic book. On vous assigne des missions dans une ville de taille conséquente où la liberté de mouvement est quasi totale. Votre mission est de la libérer de tous les criminels qui l'assaillent, de dissoudre les gangs et d'ainsi rétablir la paix. Jusqu’ici, rien d’original à part la patte graphique, mais n’oublions pas que la trame se déroule dans une époque futuriste. Epoque qui attribue à votre personnage des capacités complètement ahurissantes en tant qu'agent génétiquement modifié .

Si au premier abord ce ne sera pas flagrant, par la suite on se rendra vite compte du point fort essentiel de ce Crackdown. Une fois que votre héros aura gagné en expérience, il vous sera possible de sauter d’immeubles en immeubles sans aucuns soucis, tel un spiderman dans ses meilleurs jours. En outre, votre conduite, votre force, vore habileté au grenades ou encore votre précision au tir sont également soumis à un système d’expérience. A son niveau le plus élevé, notre personnage pourra porter sans aucun effort des camions et les balancer sur ses adversaires sans le moindre mal. Mais ces capacités ne seront pas de trop pour éliminer les gangs disséminés en ville.
Effectivement, les adversaires que vous devrez affronter sont hargneux et très nombreux, à tel point qu’ils vous donneront du fil à retordre malgré vos supers pouvoirs. Heureusement, comme dans la plupart des jeux d’action de nos jours, votre jauge de vie se régénère automatiquement quand vous vous mettez à couvert. Ce qui n’est pas un mal, étant donnée la difficulté du titre lors de certains passages. Heureusement, un arsenal très important sera mis à votre disposition, comme des mitraillettes on ne peut plus classiques ou les lance-roquettes pour les plus bourrins d’entre nous.

On pourrait reprocher le manque de diversité des missions qui sont toutes axées sur une action survitaminée, mais elles sont entrecoupées de séquences d’exploration de la cité qui permettent de se détendre quelque peu. Pour retrouver une base d’opération de certains gangs, vous devrez passer à proximité de celle-ci, ce qui vous oblige à vous balader en sautant de toits en toits, ou d’une manière plus classique, en conduisant les nombreux véhicules mis à votre disposition. Durant vos phases d’exploration, vous pourrez vous divertir en effectuant diverses missions annexes comme des courses d’obstacles dans le but de gagner en expérience et ainsi devenir un agent plus performant. Des gangsters ont en outre une fâcheuse tendance à se balader en ville, ce qui vous permet de vous défouler également entre deux éliminations de chefs de gangs. On fait un peu constamment la même chose mais on ne s’ennuie pas une seule minute et c’est bien ça l’essentiel. Le jeu n’a plus rien à voir avec l’image que l’on avait de lui il y a quelques mois et on perçoit ainsi son potentiel ludique qui puise beaucoup dans les capacités de super héros, une action qui ne faiblit pas et une bonne liberté de mouvements. Du tout bon.

Bien entendu, nous ne sommes pas devant un jeu parfait, loin s ’en faut. En effet, on décèle de nombreux défauts qui pourraient sans contexte résigner les plus exigeants d’entre vous. On regrette par exemple que les missions ne soient pas un peu plus variées, même si comme je l’ai dit précédemment, on ne s’ennuie pas une seconde. On regrettera également un système de lock parfois perfectible, il n’est en effet pas rare de cibler le mauvais adversaire par erreur et ainsi de perdre un temps précieux lors de phases de fusillades un petit peu trop chargées. On finit alors par ne plus se servir de ce fameux lock et par utiliser la visée manuelle plus classique mais moins contraignante. Ce menu défaut ne gâche aucunement le plaisir de jeu mais aurait très bien pu être évité, cela va sans dire.
Dans le même ordre d’idée, la conduite des véhicules n’est pas des plus convaincantes, ce qui n’est pas tellement important étant donné que les capacités physiques du personnage facilitent les déplacements piétons en ville. Et avouons le, c’est beaucoup plus fun de parcourir de longues distances en sautant de toits en toits que de conduire un véhicule banalement. Le côté super héros prend de nouveau le dessus sur le reste, un bon point sauf pour les gamers désireux de se retrouver devant un Gta Like plus classique.

Très particulière, rappelons la patte graphique en Cell Shading qui a de quoi dérouter au début. S’il ne plaira pas à tout le monde, il est indéniable que les développeurs ont fait le bon choix en choisissant ce procédé qui donne une personnalité au titre. En outre, la ville très vivante, bénéficie d’un level design soigné privilégiant les capacités surhumaines du personnage principal. Mention spéciale pour les déflagrations des armes qui sont très réalistes avec l’écho qui va avec. En outre, à l’instar de n’importe quel Gta-like, la bande originale est très soignée. La voix off qui vous apprend les bases du jeu et vous donne vos ordres de missions est la même que celle de Spiderman le jeu, et est donc par conséquent excellente. Côté durée de vie, rien à redire. Le jeu est très long en solo même si il ne dispose pas de la durée de vie hallucinante d'un Gta San Andreas. Qui plus est, le mode multijoueur en Coopération permet d'augmenter encore un peu plus la durée de vie du soft.
Crackdown n’est pas parfait, loin de là, mais reste un excellent divertissement qui vous accrochera de nombreuses heures pour peu que vous appréciez un tant soi peu les jeux d’actions survitaminés. Les capacités de surhomme du héros sont un des gros points forts du titre, qui le range dans la catégorie "jeux de super héros", et il reste de loin le meilleur dans ce domaine. Les férus de Gta peuvent néanmoins être déçus par la certaine répétitivité de l’action. Si vous faites parti de ces gamers inconditionnels du jeu phare de Rockstar, vous pouvez enlever un point à la note du jeu. Finalement, le jeu vaut l’investissement, et pas uniquement à cause de l’inscription à la béta d’Halo 3 disponible dans le packaging.

Pas parfait, loin de là, le jeu a néanmoins fait beaucoup de chemin depuis sa première présentation, le coup de coeur de la rédaction de PG qui adore arpenter les rues du jeu tel un super héros dopé aux amphétamines. Certes, mis à côté d'unGta, on pourra reprocher à Crackdown un menu manque de profondeur de gameplay. Mais Crackdown n’est pas vraiment un Gta-like comme les autres. Tirant plus sur un jeu d’action qui nous propose une liberté de mouvements issue des épisodes de la série Gta, et un petit côté Deus Ex pour les capacités surhumaines du héros. Qui plus est, le fun ets présent alors pourquoi bouder son plaisir. En conclusion, Crackdown n’est pas un hit mais reste un titre à part au charme particulier et qui vaut la peine que l’on s’y attarde. L’inscription à la Béta Test d’Halo 3 n’est en définitive pas le seul argument de vente de ce nouveau titre. Et je n’ai pas encore évoqué le mode coopératif qui promet de longues heures de jeu sur le XboxLive. Une réussite définitivement.

Ridik



18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

il péte :)



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Crackdown fait partie de ces jeux qui s'inspirent d'autres et qui apportent leur part d'originalité. C'est un jeu défouloir mais qui n'est pas si bourrin qu'il en a l'air, c 'est du bourrinage réfléchit. On prend plaisir à pouvoir arpenter tous les bâtiments du jeu, à conduire et à tuer. On peut viser toutes les parties du corps des ennemis et des véhicules ce qui demande un temps précis en fonction de laquelle de ces parties on vise, et forcément les dégâts ou les réactions de l'ennemis diffèrent. Viser le réservoir d'un véhicule, on sait tous ce que cela procure. . . du plaisir ! Le Cel shading est très bien rendu et originalement construit. Les 3 défauts que je peux lui faire sont les suivants : Le 1er est la caméra qui est parfois casse bonbons quand on se situe dans des couloirs trop étroits, ce qui nous fait paniquer quand on se fait shooter de partout, on est où ?. Le 2e est sa durée de vie courte, on le fini assez rapidement si on ne se prend pas le temps de faire les courses,les parcours chrono et d'aller chopper les power-ups. Le 3e pour chipoter un peu: il est dommage que l'on ne puisse écouter les musiques du jeu uniquement quand on conduit car le jeu est doté d'un bon paquet de titres rap/rock/trip-hop/electro de très bonne facture et d'horizons variés. Mais vu le prix auquel on peux le trouver maintenant en 2009 (environ 15€) , je vous le conseille si vous avez envi d'un jeu pas prise de tête et qui défoule.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Crackdown

Support Xbox 360
Editeur Microsoft Games
Développeur Real Time Worlds
Genre Action
Sortie officielle Feb 2007
Joueurs max 1 en local,2 en coop,2 en Lan,2 coop en ligne
Import NON
Titre alternatif Riot Act
UPC/EAN 882224260640
 
 
Crackdown : Espace membre
10 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 14/20
Jeuxactu.com 12/20
Jeuxvideo.com 15/20
Lesjeuxvideo.com 18/20
  Ajouter une revue de presse
 

Crackdown : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
18
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One