Assassin's Creed sur Xbox 360 Jeu Video

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Assassin's Creed

 
Assassin's Creed
Classé 2280 sur 26290 jeux au général
Classé 132 sur 814 jeux sur Xbox 360
 
La presse:
(9 Notes)
16.8
Les joueurs:
(16 Notes)
16.1
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
82% A
 
 

Assassin's Creed - Description

Ce jeu Xbox 360 est sorti le 11/2007. Si vous êtes fan de jeux video de Aventure, faites vous plaisir et jouez y !

Incarnez un maître assassin. Jerusalem 1191 ap. JC, au coeur de la troisième croisade. Les rues débordent d'activité, mais il ne vous faudra que quelques secondes pour y semer le chaos...vous Altair redoutable membre du clan des assassins.
  Ajouter une description
 

Assassin's Creed - Images du Jeu Video

Assassin's Creed - Xbox 360
Recto de la pochette
Assassin's Creed - Xbox 360
Verso de la pochette
Assassin's Creed - Xbox 360
Media du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
Assassin's Creed - Xbox 360
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Assassin's Creed : avis des membres



18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Voici un jeu que l'on attendait depuis des lustres. Il faut dire que depuis le jour de son annonce jusqu'à maintenant, UbiSoft a su nous maintenir en haleine bien comme il le fallait en nous distillant à chaque fois de nouvelles images et infos sans pour autant nous en dévoiler trop... Le jeu en question, c'est Assassin's Creed, un titre qui a fait couler beaucoup d'encre et qui n'a pas terminé de faire parler de lui. Un titre d'exception qui n'est pourtant pas exempt de petites lacunes... Voyons ensemble ce qu'il en est.

Pour commencer, il faut savoir que nous avons choisi de confier le test de la version Playstation 3 du soft à Rumble22 tandis que moi je m'occupe de la version Xbox360. Cela était voulu étant donnés les quelques défauts que j'ai pu rencontrer avec la mouture sur la console de Sony, contrasté par le quasi manque de soucis sur la version Xbox360. Ce que vous devez savoir en lisant ce test, c'est que les deux versions se valent car elles sont identiques dans leur déroulement, que les défauts de cette mouture 360 valent aussi pour la mouture Playstation 3. Seulement, cette dernière dispose d'une fluidité moindre et de problèmes de freeze intempestifs qui risquent de gêner la progression du joueur. Heureusement, UbiSoft compte régler le souci avec un patch à venir incessamment sous peu.

Quoiqu'il en soit, revenons à nos moutons et à cette version 360 dont il est question. Dès le début du jeu, une surprise nous attend mais ma décence m'oblige à ne rien vous en dire... Je sais que la plupart des gamers le savent déjà, mais je préfère éviter tout spoil pour les personnes n'ayant pas encore joué au jeu, et qui ne connaissent rien de l'histoire. Mais je tenais tout de même à saluer l'idée qui est vraiment très originale.

Venons en maintenant à ce que je peux vous dire sans trop spoiler l'aventure. L'histoire vous met dans la peau d'Altair, un membre du clan des Assassins qui lutte pour la fin de la troisième campagne des croisades. Le jeu se déroule donc dans les années 1100 AD dans une atmosphère médiévale qui prend un côté fantastique à un moment mais chuut... Suite à une erreur impardonnable, le personnage principal se voit déchu de son rang, une idée astucieuse qui nous permet de reprendre son apprentissage dès le début en apprenant les divers mouvements et capacités en progressant dans le jeu. Pour vous racheter, on vous offre la mission d'éliminer neuf cibles que vous pourrez retrouver dans trois grandes villes principales. Le but est pour ainsi dire à chaque fois le même et la façon d'atteindre son objectif suit toujours le même modus opéranti. C'est pour ainsi dire une des lacunes du jeu même si elle n'est pas si gênante en soi, c'est un peu le souci rencontré dans tous les jeux. Ainsi, après vous être familiarisé avec les commandes de votre personnage, vous partez à cheval à travers le royaume pour aller éliminer vos cibles en ville. Au tout début, vos trajets à cheval seront longs et fastidieux, mais par la suite vous pourrez les zapper. Reste que si vous voulez voir tout du jeu, il vous faudra passer par des phases à cheval dans le royaume histoire de découvrir chaque parcelle du gigantesque royaume ici proposé.

Une fois arrivé devant la première ville fortifiée, les choses sérieuses commencent et vous découvrez que des gardes prennent un malin plaisir à ennuyer un villageois. Ni une, ni deux, nous prenons notre courage à deux mains afin de l'aider en mettant hors d'état de nuire ces mauvais gardes dans un affrontement direct. Une fois ce villageois sauvé, sa reconnaissance éternelle vous est accordée et il vous offre son aide en faisant apparaître comme par magie des érudits, des moines vêtus de la même façon que vous à qui vous pouvez vous mêler pour passer les postes de gardes sans encombre. Une fois à l'intérieur, vous découvrirez des tas d'autres habitants en détresse que vous pourrez sauver de la même façon et qui vous aideront soit en faisant apparaître des érudits ou bien tout simplement des complices qui pourront attraper les gardes qui pourraient vous poursuivre en cas de coup dur. La plupart du temps, ce genre d'action est facultative quoiqu'il en soit mais peut s'avérer être très utile.

Une fois en ville, il faudra effectuer à chaque fois les mêmes actions afin de pouvoir débuter la séquence d'assassinat. Vous devez ainsi trouver des points d'observation, des endroits surélevés où vous pouvez analyser le terrain afin de savoir où chercher... Des icones apparaissent alors sur votre carte GPS (oui oui, je sais ce n'est pas d'époque mais bon) indiquant des points où vous pourrez commencer votre enquête. Il s'agira ici d'écouter les conversations en s'asseyant sur un banc, de dérober un objet important lié à la cible sur une tierce personne, de jouer des poings en boxant certaines personnes pour leur soutirer des informations, ou encore tout simplement en effectuant une petite mission que vous aura donné un informateur en échange, je vous le donne en mille, d'informations. Ces actions peuvent paraître lassantes à accomplir mais il faut savoir que vous n'êtes pas obligé de mener toute les enquêtes d'une ville et que seulement trois suffisent pour pouvoir passer à la fameuse séquence d'assassinat et enfin donner la mort à votre cible.

Une fois l'enquête terminée, vous devrez à chaque fois rendre des comptes au bureau des assassins, caché dans chacune des trois villes. Puis, vous pouvez commencer l'assassinat avec les éléments d'informations qui vous ont été donnés. Votre cible est alors indiquée sur la carte GPS, il vous faut essayer de trouver le meilleur moyen pour l'achever sans trop faire de vagues. Ainsi, à chaque cible, une séquence cinématique intéractive est enclenchée, histoire de vous en dévoiler un peu plus sur le personnage. Une fois cette cinématique terminée, les dés sont jetés, et il est enfin temps de mettre à profit vos capacités d'assassin. L'un des points forts indéniables du soft, c'est sans contexte la relative fluidité des mouvements du héros, et ses capacités surhumaines qui lui permettent de grimper partout et d'effectuer des sauts impressionnants bien pratique pour se jeter sur sa proie tel un aigle... Ainsi, chacun des mouvements d'Altair a été étudié pour vous offrir une impression de force et d'agilité surhumaine. L'assassin dispose d'un petit couteau rétractable au poignet afin d'éliminer ses adversaires le plus discrètement possible mais aussi d'une épée pour les affrontements directs et de couteaux de lancer pour éliminer des gardes à distance. Le gameplay à ce niveau est presque parfait. On a un mode passif ou Altair marche doucement afin de ne pas attirer l'attention des gardes, et un mode actif où il court et grimpe sur les murs et saute avec une agilité déroutante. Le bougre est parfois même trop agile et il n'est pas rare de grimper sur certaines parois lorsque l'on course une cible en fuite alors que l'on ne le désirait aucunement... Rien de bien grave cependant, avec un peu de maîtrise ce genre de soucis est vite jeté aux oubliettes.

Mais on ne peut pas passer outre certains problèmes liès à l'Intelligence Artificielle des personnages non joueurs qui est parfois très déroutante. Ainsi, certains gardes peuvent vous attaquer sans raison apparente tout simplement parce qu'ils vous voient marcher normalement sans vous dissimuler en priant. Il faut savoir qu'Altair peut se cacher et se faire passer pour un moine à son gré en donnant le sentiment qu'il est en train de prier mais cela a alors pour effet de le faire marcher très mais alors très lentement... Une fois que les gardes vous ont repéré, deux choix s'offrent à vous, soit vous combattez intensément tous les gardes qui viendront à votre poursuite, soit vous fuyez jusqu'à ce que vous ne soyez plus dans leur champ de vision pour vous cacher... Etant donné le nombre de fois incroyable où vous devrez vous faire repérer dans le jeu, je pense que la plupart d'entre vous vont choisir la première option, d'autant que les combats à l'épée sont très bien rendus, avec en plus des capacités que vous récolterez au fur et à mesure de votre progression. Ainsi, Altair devient une vraie terreur lors des combats à l'épée vers la fin du jeu, ce qui est heureux étant donné que les combats finissent par devenir obligatoires quand on s'approche du dénouement du jeu. Les phases de combats nécessitent une bonne maîtrise des contres, des esquives, ou encore des choppes.

Rumble a mis un point d'honneur à souligner que les villes que l'on aura à visiter sont bourrées de vie, à tel point qu'il faut le voir pour le croire selon ses propres mots. Dans mon cas, je ne serai pas aussi catégorique. Je ne renie aucunement la qualité graphique tout bonnement époustouflante et sans aucune saccade intempestive, tout du moins sur Xbox360, mais en revanche, on ne peut pas dire que les occupations des villageois soient bluffantes de réalisme. Ainsi, chacune des actions qu'effectuent chacun des personnages non joueurs est scriptée à l'extrême. L'exemple le plus flagrant qui nous vient à l'esprit est ce passant qui se fait attaquer par des gardes sans arrêt tant qu'on ne les stoppe pas... Le hic étant que si l'on tue malencontreusement ce passant, celui-ci réapparait par la suite et doit une nouvelle fois subir les desseins de ses agresseurs inlassablement... Il y aussi les mendiants qui se jettent sur vous pour vous demander de l'argent à la moindre occasion et qui répètent inlassablement la même chose et dont vous ne pouvez pas vous débarrasser sous peine de vous faire repérer. On trouvera aussi désolant que tuer dans la foule ne crée parfois aucune panique parmi les passants alors qu'il suffit de grimper à un mur devant ou de courir un peu trop vite pour susciter leur attention... Quoiqu'il en soit, ces défauts ne gênent pas le plaisir de jeu qui dispose d'une durée de vie des plus raisonnable car elle atteint facilement la vingtaine d'heures rien que pour la quête principale et la trentaine pour les quêtes annexes et d'un scénario vraiment prenant du début jusqu'à la fin.

On pourra terviserger pendant dix ans sur les qualités et les défauts du jeu, il ne fait aucun doute que le nouveau soft d'Ubisoft Montréal est vraiment sans contexte un titre d'exception. Sa réalisation graphique est bluffante, avec une gigantesque profondeur de champs qui nous donne une bonne vision de la grandeur des villes visitées et des effets de lumière de toute beauté dont l'ambiance varie selon le lieu, son scénario prenant, et les multiples capacités de tueur de notre héros n'ont pas fini de nous abasourdir. Les quatre ans de développement n'ont pas été en vain, même si on peut toujours rechigner sur des petits bugs d'intelligence artificielle parfois agaçants, parfois risibles et des missions annexes parfois lourdes car pas assez variées. Reste que ce serait idiot de passer à côté d'un tel jeu à cause de ces petits défauts, sachez-le. On attend avec une grande impatience un second épisode de la série.



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Evidemment un hit de cette fin d'année (de l'année tout court ?). Graphiquement, c'est du lourd; un coup de coeur lors de la découverte des villes. Liberté énorme, presque aucune limite de déplacement du moins en ville. La durée de vie est plutôt bonne, mais cela pénalise également AC car au bout de plusieurs heures il devient très répétitif :\ Jouabilité sans égal, on le prend très vite en main, et ainsi vite réaliser des "enchaînements". Bref Assassin's Creed impressionne sur tous les plans, et convient aussi bien aux fans du genre qu'aux initiés. Note : 17/20 [:



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

combat trop repetitif mais concepte et graphisme excelent



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

très bon scénario, graphismes magnifiques (sur 360 en tout cas), excellente prise en mains, et il est vrai que sa duree de vie est penalisante car le jeu est très vite trop répétitif, combats lassants car trop peu de possibilités et interactions avec les decors ou les objets quasi absentes à part les echaffaudages ou autres stands du marché qu'on peut faire ecrouler sur les ennemis en les balancant dessus...mais bonh mis à part ça l'histoire, bien que parfois mal rythmée, m'a donné envie de connaitre la suite et m'a captivé jusqu'à la fin par sa mise en scène et ses élans phylosophiques sur le bien et le mal mis en relation avec un scenario de science-fiction bien fisselé, personnages charismatiques, immersion totale dans l'epoque, rien à dire là dessus tellement ces aspects m'ont tenu en haleine...ce jeu a pas mal de fond, et la forme est jolie d'apparence mais la vraie forme du jeu a été baclée par un manque de créativité dans le gameplay des combats et dans les mecanismes du jeu entrainant une répetition lassante de nombreux objectifs totalement similaires, et gachant parfois le plaisir de n'avoir rien d'autre à faire que 3/4 missions differentes qui reviennent à l'identique pendant tout le jeu...enfin ça restera néanmoins une très bonne experience, la fin on aime ou on aime pas, moi ça me donne bien envie de connaitre la suite surtout si ubisoft garde le mystere sur le scenario jusqu'au dernier moment comme ils l'ont fait pour celui-là... donc finalement je conseillerai quand même ce jeu à tout ceux qui hésitent (et à tous les autres aussi d'ailleurs) car il donne vraiment envie de le finir pour decouvrir enfin la chute de cette histoire prenante, peut-être pas une revolution telle qu'on attendait après 3/4ans de developpement mais une bombe quand même, un hit en puissance qui ne présage que du très bon comme nouvelle grande license de jeu et laisse attendre avec impatience les 2 prochains volets...



19
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Ce jeu est mon coup de coeur de l'année 2007. Un scénario captivant, des graphisme au point, une durée de vie conséquente (sans compter le fait que vous le recommencerez surement, car je l'avous moi même j'ais louper plein de choses interrescentes), des animations hallucinantes, et enfin je pourrais dire encore des lignes et des lignes de compliment. Certes le jeu n'est pas parfait (ce qui est out à fait logique), et qu'il se voit un pète répétitif (au niveau des phases abordées), mais cela ne gâche en rien le plaisir et autres sensations que le jeu apporte. Un jeu qui restera dans mon coeur, ainsi que ses deux suites qui, je pense, en serons à la hauteur. (pour sa, Ubisoft Montréal ne nous décevras pas, on peut en être sûr et certains, il ne sont pas du genre à faire des suites "commerciales" même s'il peut sembler le contraire).



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Un jeu vraiment grandiose. Des animations sans faille, des dialogues au dessus de la moyenne, une qualité visuelle d'ensemble admirable et un sentiment de liberté qui me rappelle mes premières heures devant GTA 3. Toutefois malgré un scenario prenant, le deroulement identique des assassinats : enquêtes préliminaires, puis assassinat ajoute un tout petit peu de linéarité dans un jeu qui respire la liberté. Un hit qui va naturellement faire des beaux petits par la suite...



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Bon, Assassin's Creed est répetitif ! Les combats présents dans le soft sont mécaniques ! On subit quelques fois des baisses de Framerate ! Mais Dieu que c'est bon ! Un jeu tout simplement jouissif qui combine avec classe Splinter Cell, Hitman et Prince of Persia. Et, moi, j'adore !



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Bon jeu d'aventure. Le scénario est bien sympa, les graphismes aussi (les points de vue sont assez impressionnants lorsque l'on prend de la hauteur). Jouabilité plutôt bonne aussi. Bref, je n'ai pas fini le jeu encore, mais je m'amuse bien pour le moment.



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Altaïr, l'assassin, vous conduira dans une aventure épique et profonde. Les graphismes, exceptionnelement beau, vous plongerons dans des heures d'action...



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Un jeu bien réalisé et qui alterne avec facilité phase d'infiltration et de combat, de plus l'intrigue est passionnante et garde tout son mystère à la fin du jeu. Pour finir les vidéos, très bien réalisés sont à la hauteur du jeu. On regrettera tout de même l'impossibilité de nager et de ne pas avoir plus d'information sur Altaïr.



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Ce jeu est merveilleux un des meilleurs jeux auxquels j'ai pus jouer chapeau bas Ubisoft j'y retourne.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Assassin's Creed

Support Xbox 360
Editeur Ubisoft
Développeur Ubisoft
Genre Aventure
Sortie officielle Nov 2007
Joueurs max 1 en local
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN 3307210244253
 
 
Assassin's Creed : Espace membre
13 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Eurogamer.fr 16/20
Gamekult 16/20
Gamespot.com 18/20
Ign.com 18/20
Jeuxactu.com 16/20
Jeuxvideo.com 18/20
Lesjeuxvideo.com 16/20
Xbox-france.com 15/20
Xboxpassion.fr 18/20
  Ajouter une revue de presse
 

Assassin's Creed : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
19
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC 464 - Amstrad-CPC 6128 - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS2 - PS3 - PSP - Saturn - SNES - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360