Jeu Video Dragon Force sur Saturn

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Dragon Force

 
Dragon Force
Classé 834 sur 23689 jeux au général
Classé 29 sur 239 jeux sur Saturn
 
La presse:
(1 Note)
18
Les joueurs:
(5 Notes)
17.2
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
88% A
 
 

Description du Jeu Video Dragon Force

Jeu video de sorti sur console Saturn. Ce jeu Saturn est sorti le 11/1996. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

Madruk et ses forces maléfiques sont un danger pour la survie du peuple de legendra. Choisissez l'un des 5 guerriers, formez des alliances avec les autres royaumes, recrutez votre armée et préparez-vous pour l'ultime bataille, guerriers, magiciens, voleurs... soyez prêt pour l'aventure et combattez le prince du mal dans cet incroyable jeu de stratégie / réflexion.
  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Dragon Force

Dragon Force - Saturn
Recto de la pochette
Dragon Force - Saturn
Verso de la pochette
Dragon Force - Saturn
Screen du jeu
Dragon Force - Saturn
Screen du jeu
Dragon Force - Saturn
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Dragon Force : avis des membres



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Dragon Force est un Jeu de Rôle Tactique assez méconnu (a tort !) qui verse dans le wargame. C’est à Sega que l’on doit cette merveille justifiant à elle seule l’achat d’une Saturn, et à Working Designs sa localisation anglaise (pas de français, donc). Côté gameplay, Dragon Force constitue une approche originale du RPG, mâtinée de stratégie, un rafraichissant retour aux sources vers le cultissime « Ogre Battle : The March of the Black Queen » (Super Famicom), mais tout en innovation. Entrons dans les méandres de ce qui fait tout l'intérêt et la force du soft …

Il était une fois …
Legendra, ce monde magnifique et verdoyant, baigné de l'amour de la déesse Astea, est à présent à feu et à sang. Le puissant empereur de Fandaria a, pour une raison inconnue, déclaré la guerre ouverte aux sept autres royaumes. Vous incarnez l’un des huit charismatiques monarques (6 + 2 déblocables) et devez ramener la paix sur Legendra. Votre tâche sera entre autres passablement compliquée par le réveil imminent du dieu du chaos, Madruk … Un scénario somme toute banal, mais qui cache de sympathiques rebondissements et qui sied plutôt bien à l'ensemble, au même titre que l’ambiance musicale et l’habillage anime / manga plutôt réussi.

Chacun son tour … ah, non :
Dragon Force est un soft à part dans ce genre à part qu'est le RPG Tactique. Là ou la plupart d’entre eux proposent des combats au tour par tour, Sega a fait le choix du temps réel, tant dans les combats que pour le déplacement des unités sur la carte du monde. Le jeu s’articule autour de deux phases de jeu : Dans un premier temps, le joueur est invité à s’occuper des affaires de son royaume : il s'agit de récompenser les généraux valeureux, rechercher des artefacts dans vos châteaux, les renforcer, etc. Pendant la seconde phase (en temps réel et limité), les généraux des 8 royaumes et des quelques forces neutres se déplacent par petits groupes, de château en château sur des routes prédéfinies dans le but de prendre des châteaux aux royaumes voisins pour étendre leur territoire. Lorsque deux groupes ennemis se rencontrent, il y a pourparlers, et, le cas échéant, bataille.

 

Epique, épique, et colégram :
C'est dans ses combats que le jeu prend toute sa dimension : les batailles se déroulent en temps réel, opposant les deux généraux ennemis et leur armée respective. Il ne s’agit pas ici de combats classiques des RPG, dans lesquels quelques personnages en affrontent quelques autres : Dragon Force est l’un des rares RPGs à avoir su mettre en scène de véritables champs de batailles. L'escarmouche se déroule de manière très naturelle. Chaque général choisit une formation initiale pour son armée (jusqu’à 100 soldats d’un type par général, parmi une dizaine d’unités différentes (soldats, cavaliers, mages, dragons, samouraïs, zombies, harpies, etc. Le choix du type d’unité n’est pas anodin, car certains types d’unités sont prodigieusement puissants face à d’autres…) puis le combat commence. Les deux généraux se tiennent aux deux extrémités de l’aire de combat : ils ne peuvent que donner des ordres, répondre aux attaques des unités ennemies, et utiliser des techniques spéciales.

 

La tactique employée au combat est d’une importance capitale : foncer tête baissée au combat s’avère être rarement judicieux… L’attitude à adopter face à votre adversaire relève de votre jugement : attaquer, défendre, tendre une embuscade et attendre le moment propice, etc. … le tout mâtiné de formations de combat ayant différents effets. Chaque général opte pour une formation des troupes initiale, qui pourra être modifiée dans la suite du combat. La bataille fait rage, les généraux se font face (enfin derrière leurs soldats, hein) et leur jauge de magie atteint le seuil critique ; le plus rapide d'entre eux pourra lancer le premier une attaque fulgurante. Ces attaques spéciales sont de celles qui peuvent donner un avantage écrasant si elles sont bien placées. Le combat continue jusqu’à ce qu’un des généraux soit pourfendu, ou batte en retraite. Si les unités des deux camps ont toutes été massacrées, un duel a lieu : les deux généraux se frappent l’un l’autre, jusqu’à ce que l’un des deux s’écroule.

 

La stratégie du pauvre ?
Si de prima abord Dragon force passe pour un wargame simpliste, il se révèle beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît. L’efficacité nait de la maîtrise des types d’unités, de la connaissance des pouvoirs des généraux adverses, des forces et faiblesses de toutes les formations et d’un peu d’ingéniosité… et quel plaisir on prend à ridiculiser une armée entière avec quelques unités bien choisies et utilisées ! Dragon Force est simple d’utilisation, pas simpliste.

 

Vous l'avez compris, son ambiance (ah, les phases d’insulte avant un combat … et la mauvaise foi des perdants qui battent en retraite …), son gameplay atypique et sa réalisation sans faille font de Dragon Force un RPG unique, un must pour les spécialistes du genre et une belle découverte pour les amateurs. Pour les plus japonisants d’entre vous, Dragon Force existe en import sur PS2, et avait bénéficié d’une suite (Dragon Force 2), en import également…



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Le meilleur wargame RPG qui soit !! Ce jeu est une des nombreuses merveilles que propose la Saturn



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Entre RPG Tactique et wargame, Dragon Force surprend par l'originalité et l'efficacité de son gameplay : un retour aux sources vers Ogre Battle, tout en innovations. Dragon Force est de plus servi par une réalisation sans faille, et une ambiance aussi bien visuelle que sonore très réussie. Un must, qui justifiait, à l'époque, l'achat de la Saturn.



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Un jeu auqueul on peut jouer des heures durant sans jamais se lasser ni revivre le même scénario! Je l'ai terminé plus d'une dizaine de fois, et récemment encore. De plus, des combats efficaces et des personnages attachants avec un graphisme soigné et un scénario intéressant! Je n'ai encore jamais retrouvé un jeu aussi passionnant à l'heure actuelle, même avec nos consoles "next gen"

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Dragon Force

Support Saturn
Editeur Working Designs
Développeur SEGA
Genre
Sortie officielle Nov 1996
Joueurs max 1 en local
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Dragon Force : Espace membre
3 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Objectif Sega 18/20
  Ajouter une revue de presse
 

Dragon Force : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One