Jeu Video Rapid Racer sur Playstation

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Rapid Racer

 
Rapid Racer
Classé 12669 sur 23689 jeux au général
Classé 690 sur 1084 jeux sur Playstation
 
La presse:
(0 Note)
  n/c
Les joueurs:
(2 Notes)
7.5
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
38% F
 
 

Description du Jeu Video Rapid Racer

Jeu video de sorti sur console Playstation. Ce jeu Playstation est sorti le 11/1997. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Rapid Racer

Rapid Racer - Playstation
Screen du jeu
Rapid Racer - Playstation
Screen du jeu
Rapid Racer - Playstation
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Rapid Racer : avis des membres



13
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Il y a les jeux de caisses classiques (Need For Speed), les jeux de course futuristes (WipEout), les jeux de caisses bourrins (Destruction Derby) et les jeux de course originaux Rapid Racer, premier jeu qui propose de piloter des bateaux, voit le jour en 1997. Il a déjà l'avantage d'être original le bougre !

Enfin un jeu qui propose une nouveauté : piloter des bateaux (ndlr : sur PS1). Allez, hop, on allume le jeu. Intro très simpliste et menu pourri, comme bien souvent à cette époque, mais ça contribue au charme. Commençons par le mode un joueur et hâtons-nous de choisir notre bateau... Trois bateaux de disponibles au début, sur un total de sept. Eh bé ! Bon, on se rattrapera sur les circuits. Vous aurez le choix dun grand nombre de parcours, c'est-à-dire, mesdames et messieurs, six circuits au total. Peu de bateaux, peu de circuits En voilà une durée de vie qui va être grande Bon, choisissons donc le bateau le plus maniable, histoire de voir ce que ça donne. Ensuite, choix du circuit : va pour le premier qui se déroule à Miami. Ce que l'on attend, dans un jeu de bateau ou de scooter des mers, est en priorité le rendu de l'eau. Eh bien là, protégez-vous les yeux car c'est très mal foutu ! Non pas que l'eau soit moche, surtout pour de la PSX, c'est qu'elle est spéciale. Vous voyez une mer de pétrole ? La même chose mais en bleu ciel, orange, bleu foncé etc. ? Maintenant, ajoutez une très bonne vitesse, de la fluidité ainsi quun graphisme de PS1 et vous vous rendrez vite compte que vos yeux vont fatiguer De plus, je n'arrive toujours pas à savoir si il y a des vagues ou pas. Le bateau que j'ai choisi se dirige de droite à gauche en sautillant, monte sur la plage (z'avez qu'à pas être en vacances avant moi !) ou se cogne contre un mur invisible sur les rebords du circuit. Malgré ça, il reviendra toujours sur la piste, seul, comme un grand. Si vous vous attendiez à une simulation, c'est tombé à l'eau Hein ?! Comment ça je sors ???

Oublions l'eau chimique et parlons des bateaux. A ce niveau, ça peut passer, même si je trouve que certains ressemblent à des fers à repasser (d'ou mon sous titre Hé!Hé!Hé!) ; d'autres sont plus jolis esthétiquement parlant. C'est du basique, pas trop détaillé mais on voit bien que ce sont des bateaux. D'un autre côté, si les développeurs avaient modélisé des girafes à la place, ça aurait pu être assez contraignant Bref, chaque embarcation possède ses propres caractéristiques : plus maniable, plus rapide, accélération et coque (tous des drogués!!!). Certains sont même à la limite du maximum dans toutes ces compétences. Mais ne rigolez pas, au début, vous allez morfler pour arriver à finir une course premier et ce, même en mode easy car le jeu paraît injouable, quelque soit le bateau choisi. Rassurez-vous, ce n'est pas trop handicapant, vous allez apprendre assez vite ! Concrètement, en jeu, on se soucie plus du temps restant pour passer le prochain checkpoint que des concurrents. Et pourtant, divers bonus sont présents, certains rajoutent quelques secondes, d'autre freeze le timing. Vous trouverez aussi des boosts mais également une sorte d'oursin rouge qui ralentira votre hors-bord. Si vous êtes l'heureux gagnant de la course, vous aurez le droit de parcourir un niveau bonus en pleine mer. Bizarre encore une fois, la mer propose un reflet seulement sur le décor, c'est-à-dire sur les piliers où il faut attraper les turbos et compagnie. Ce qui fait qu'on a l'impression que le bateau vole à la surface de l'eau ; cest assez perturbant.

Côté circuits, plusieurs destinations sont disponibles, de Miami à Hawaii en passant par le Costa Rica ou le Canada. Et chaque circuit propose une couleur deau différente, de bleu ciel à orange, représentant de la lave (???). Bref, le choix est restreint car il n'y en a que six. Pour combattre le faible nombre, les développeurs ont utilisé les bonnes vieilles méthodes du circuit de jour, de nuit et du mode miroir mon beau miroir pour allonger la durée de vie. Mouais, pas terrible tout ça Et ce n'est pas les modes de jeu qui viendront combler ce manque car vous navez le choix quentre courses et contre la montre. Pfiou, on va flotter loin Dieu merci, le mode deux joueurs est présent, certes pas très passionnant mais il rallonge tant bien que mal la durée. Enfin, les circuits sont vraiment bien foutus dans l'ensemble, notamment pour l'Alaska et le Canada que j'affectionne tout particulièrement : petites cascades, courant assez fort etc. Vraiment sympa ! Passons rapidement aux bruitages et musiques. C'est du très bon pour peu que vous aimiez la techno, ça met bien l'ambiance ; on pourrait se trémousser de tout notre corps si on ne devait pas jouer. Les bruitages, par contre, sont très simplistes : bruit de tondeuse pour les flotteurs, commentateur discret mais efficace, bruit de l'eau potable (et hop, un autre jeu de mots foireux !) ; bref, rien à rajouter de ce côté là.

Rapid Racer, premier jeu de bateaux sur PS1, jongle avec le bon et le mauvais. Du côté du bon on trouvera certains circuits bien pensés, un jeu original pour l'époque, un graphism pas trop dégueulasse et un gameplay malgré tout assez fun, speed une fois la prise en main effectuée. Pour le mauvais, c'est surtout sa durée de vie, certes rallongée par le mode deux joueurs et leffet miroir, qui est la plus difficile à avaler. Vient ensuite la qualité de l'eau, pas moche mais mal trouvée. J'avoue avoir tout de même pris un malin plaisir à refaire quelques courses

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Rapid Racer

Support Playstation
Editeur S.C.E
Développeur S.C.E
Genre
Sortie officielle Nov 1997
Joueurs max 2 en local
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Rapid Racer : Espace membre
0 membre a ce jeu dans sa collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
  Ajouter une revue de presse
 

Rapid Racer : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
13
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One