Jeu Video Unreal Tournament III sur PS3

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Unreal Tournament III

 
Unreal Tournament III
Classé 2172 sur 23823 jeux au général
Classé 116 sur 794 jeux sur PS3
 
La presse:
(6 Notes)
16.8
Les joueurs:
(1 Note)
16.0
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
82% A
 
 

Description du Jeu Video Unreal Tournament III

Jeu video de sorti sur console PS3. Ce jeu PS3 est sorti le 02/2008. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

Incomparable,inédit,inégalé.
Unreal Tournament 3 marque le retour du jeu de tir à la première personne par excellence,en repoussant les limites du défi,des graphismes et de l'expérience de jeu.
*Choisissez parmi un vaste arsenal d'armes dévastatrices et les tout nouveaux véhicules destructeurs des Necris.
Défendez l'humanité face à l'invasion Necris dans une nouvelle campagne solo!
Combattez en ligne ou non,en mode deathmatch et capture de drapeau découvrez le mode guerre et bien plus encore!
Unreal Tournament comme vous ne l'avez jamais vu!
  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Unreal Tournament III

Unreal Tournament III - PS3
Recto de la pochette
Unreal Tournament III - PS3
Verso de la pochette
Unreal Tournament III - PS3
Screen du jeu
Unreal Tournament III - PS3
Screen du jeu
Unreal Tournament III - PS3
Screen du jeu
Unreal Tournament III - PS3
Screen du jeu
Unreal Tournament III - PS3
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Unreal Tournament III : avis des membres



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Depuis le temps qu'on l'attendait, il est enfin là, le nouveau shoot d'Epic sur Playstation 3. Je veux bien entendu parler d'Unreal Tournament 3 sur Playstation 3 qui devait au préalable sortir l'année dernière et qui ne sort finalement que maintenant. Le résultat est-il à la hauteur de nos attentes ? Est-ce que l'on va pouvoir fragger allègrement sur le net connectés à nos Playstation 3 comme des acharnés ? Réponse sns plus attendre dans ce test complet...

Commençons par l’essentiel. Unreal Tournament 3 n’est pas un jeu à jouer en solitaire, c’est un fait. Bon d’accord, il y a bel et bien un mode de jeu solo qui vous permet de vous lancer dans l’aventure mais il s’avère ici bien plus proche d’un mode entraînement que d’une vraie campagne. A part les quelques cinématiques qui cultivent les similitudes dans le character design entre le jeu et Gears of War, le mode solo ne se résume qu’à un ersatz de mode multijoueur mais avec des bots assez intelligents mais forcément moins coriaces que le joueur lambda…Ce mode n’aura pour but que de vous familiariser avec les commandes de jeu et les différents modes de jeu avant de passer aux choses sérieuses et de vous lancer dans la bataille intensément en multijoueur… Ce n’est évidemment pas un mal, mais il faut bien comprendre que le gamer qui ne possède pas de connexion internet aura du mal à trouver son compte avec ce jeu et ne s’amusera pas bien longtemps… Vous voilà prévenu…

Reste qu’en multijoueur, le jeu prend une dimension déjà bien plus conséquente et devient addictif au possible. Les modes disponibles sont nombreux, la plupart étant déjà de la partie dans le précédent opus. Le jeu est toujours aussi nerveux avec un gameplay vif et incisif. On peut déjà passer pas mal de temps dans un simple mode Deathmatch pour comprendre que le fun est au rendez vous. Les maps disponibles proposent toutes leurs subtilités, certaines nous offrent même des portails menant à des zones totalement différentes ou des bumpers pour s’envoyer en l’air allègrement comme dans un certain Quake 3 arena à son époque. Le nombre de modes de jeu qui vous est ici proposé est assez conséquent, de quoi vous en donner pour votre argent. On dénombre donc le mode Deathmatch que j’ai évoqué juste avant, le mode Team Deathmatch, le classique Capture The Flag, le CTF véhicules, le mode guerre et enfin le mode Duel. Inutile de s’attarder sur les trois premiers modes que tout le monde connaît bien de par leur classicisme… Le mode Deathmatch propose des matchs à mort où tout est permis, le mode Team Deathmatch la même chose mais par équipe, tandis que le mode Capture the Flag vous demande de capturer le drapeau ennemi avec votre équipe et de le ramener dans votre camp tout en prêtant attention à ne pas se faire voler le sien par l’équipe adverse… Du grand classique donc de ce côté là. Les joueurs ne risquent pas d’être dépaysés.

Vient ensuite le mode CTF véhicules qui s’avère déjà beaucoup plus novateur. Le but est le même que dans le mode Capture The Flag, mais les cartes sont aussi beaucoup plus imposantes et font la part belle aux véhicules. Les parties sont ici bien plus longues que dans les autres modes de jeu, et très palpitantes. En outre, ce mode permet de découvrir les quelques nouveaux véhicules dont le fameux Hoverboard qui n’est autre qu’une référence à un certaine série de films où Mickael J.Fox tenait le rôle titre. Je ne vous ferais pas l’affront de vous le souffler, cette trilogie est cultissime grâce notamment à ses répliques percutantes (si vous le doc, doc…)… Bref, vous l’aurez compris avec aisance, il s’agit bel et bien d’un Skate board volant qui vous permet de vous déplacer à grande vitesse sur de très longues distances, très pratique en soi pour relier un point à un autre très rapidement… Pour le reste des véhicules, il n’y a que l’embarras du choix parmi les dix huit ici proposés, allant du char High Tech à l’insecte mécanique… Du grand art en somme.

Le mode Warfare alias le mode guerre s’avère n’être autre qu’une fusion de deux modes de jeu disponibles dans les précédents épisodes, le mode Onslaught (capture et connexion de nods) et Assault (attaque/défense d’une zone en fonction des objectifs). Clairement, ce mode de jeu s’apparente à un mode capture the flag en bien plus élaboré et complexe. Vous devez ici, avec votre équipe, protéger un noyau central et récupérer celui de la team adverse. Reste que dorénavant, la capture ne sera pas chose aisée. Il faudra au préalable récupérer des nods qui déverrouillent l’accès à de nouvelles technologies et véhicules et les relier de station en station pour parvenir à la destruction du core central de l’équipe adverse… Le mode de jeu le plus stratégique, ni plus, ni moins qui demande de la communication entre les différents membres de votre équipe… Reste le mode duel qui vous propose des combats en un contre un sur la map de votre choix, un mode de jeu qui ne fera sans doute pas l’unanimité auprès des joueurs.

Mais Unreal Tournament 3 ne se résume pas à cela. A l’image de Gears of War, le jeu se veut incroyablement beau grâce au soutien du moteur graphique Unreal Engine 3. C’est magnifique, grand, beau. Le character design en impose, même si les ressemblances avec Gow sont énormes. Mais par-dessus tout, le jeu est fluide, ultra rapide même lors des phases un peu trop surchargées. Je pourrais aussi évoquer l’armement très conséquent, avec chacune son lot de subtilités et de fonctions secondaires. Chacun aura sa préférence, les différences entre chaque arme étant très importantes. Le link gun par exemple permet au joueur de venir à bout à distance de son adversaire, le Canon Flak quant à lui lance des petites flaques visqueuses qui tuent toute personne ayant le malheur d’y mettre le pied. Les amateurs des précédents épisodes ne trouveront aucune nouveauté conséquente au niveau de l’arsenal en revanche et seront peut être un peu déçus…

Au final, Unreal Tournament 3 s'avère être une remise à niveau d'Unreal Tournament 2003 et Unreal Tournament 2004 mais étant donné que ces deux jeux n'ont jamais vu le jour sur la console de Sony, cela ne s'avère pas vraiment gênant. Le jeu est plus beau, plus « next-gen » avec un moteur graphique de haute volée, propose plus de modes de jeu, des cartes plus grandes et des modes de jeu multijoueur améliorés... Mais il demeure de nouveau un jeu axé sur le multijoueur avec un mode solo pas franchement convaincant qui ne fera qu'amuser certains et ennuyer d'autres. Dommage de ce point de vue. Enfin, le joueur possesseur d'une Playstation 3 et d'une connexion internet désireux de l'exploiter autrement qu'avec Call of Duty 4 sera ravi. Le jeu en vaudra alors la chandelle et constitue un hit dans le domaine ni plus, ni moins.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Unreal Tournament III

Support PS3
Editeur Midway
Développeur Epic Games
Genre
Sortie officielle Feb 2008
Joueurs max 1 en local,16 en ligne
Import NON
Titre alternatif Unreal Tournament 3 / UT3
UPC/EAN 5037930110306
 
 
Unreal Tournament III : Espace membre
3 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Eurogamer.fr 18/20
Gamekult 16/20
Gamespot.com 17/20
IGN 18/20
Jeuxactu.com 16/20
Jeuxvideo.com 16/20
  Ajouter une revue de presse
 

Unreal Tournament III : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One