Rogue Galaxy sur PS2 Jeu Video

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Rogue Galaxy

 
Rogue Galaxy
Classé 2201 sur 23993 jeux au général
Classé 162 sur 1716 jeux sur PS2
 
La presse:
(5 Notes)
16.2
Les joueurs:
(3 Notes)
16.7
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
82% A
 
 

Rogue Galaxy - Description

Jeu video de sorti sur console PS2. Ce jeu PS2 est sorti le 09/2007. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

Vivez l'aventure avec des pirates de l'espace Les rêves du jeune et entreprenant pirate Jaster Rogue sont sur le point de se réaliser. En rejoignant l'équipage du galion de l'espace Dorgenark, Jaster embarque pour un voyage à travers tout le système solaire; une quête pour découvrir de nouveaux mondes et résoudre un mystère épique qui renferme la clé du plus grand trésor de la galaxie...
  Ajouter une description
 

Rogue Galaxy - Images du Jeu Video

Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
Rogue Galaxy - PS2
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Rogue Galaxy : avis des membres



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Le tant attendu nouveau RPG de Level 5, producteurs de Dragon Quest VIII et Dark Chronicles, entre autres, débarque enfin en Europe. Alors, quel est le verdict final ? Est-ce le messie comme l'on pouvait l'attendre d'un éditeur si prestigieux, ou un RPG qui ne dépasse pas la moyenne ? Ni l'un, ni l'autre...

Ah, Rogue Galaxy. Ce petit A-RPG était destiné à être grandiose, vus ses éditeurs. Et il s'est fait attendre, le petit bonhomme. Sorti au Japon fin 2005, il n'est arrivé en Europe qu'en septembre 2007. Mais il arriva finalement, et les fans l'accueillirent à bras ouverts. Cependant, une bonne partie d'entre eux se sont sûrement pris une bonne claque en voyant de quoi il en retournait vraiment.

Parlons d'abord de l'histoire de ce jeu qui est, justement, son plus grand point faible. Le décor est une galaxie imaginaire dans un futur lointain, où les pirates et les chasseurs de primes abondent. Le héros central de ce jeu vidéo se nomme Jaster Rogue, qui a été élevé sur Rosa, planète-désert, par Raul, un prêtre qui l'a recueilli sur le pas de la porte de son église. Après qu'un monstre ait attaqué son petit village et qu'un mystérieux étranger lui ait donné une épée légendaire, notre petit héros se fait aborder par un robot et une sorte de furet qui le confondent avec le puissant Griffe du Désert, chasseur de primes le plus connu au monde. Il se fera alors recruter, bien malgré lui, dans un équipage de pirates; mais, Ô coïncidence, le rêve de Jaster est d'explorer l'espace. Vous voyez les clichés ? Non ? Et bien, laissez moi vous dire qu'ils sont bien présents dans ce jeu. Allant de la princesse qui ne sait pas qu'elle en est une, à un guerrier solitaire et mystérieux qui s'ouvre peu à peu, en passant par Jaster qui est l'archétype même du héros ordinaire, les personnages ainsi que l'histoire du jeu sont tellement plein de clichés que tout devient extrêmement prévisible. Avec un peu d'intelligence, il est possible de deviner ce qu'il va se passer à l'avance, voire même de deviner la fin en elle-même ! Un comble pour un RPG, dont les mastodontes du genre se doivent d'avoir une histoire développée.

Ce gros point noir est cependant rattrapé par le reste du jeu très facilement. Le gameplay est très intuitif, et familier à ceux ayant déjà joué à Dark Chronicles; en appuyant sur X, on utilise l'arme principale du personnage. Sur carré, c'est l'arme secondaire (généralement une arme à projectiles, comme un pistolet) qu'on utilise. Jusque là, c'est assez simple. C'est cependant un peu plus compliqué car il existe différentes manières d'achever un ennemi. L'un demandera d'être tué avec un pistolet, l'autre aura une barrière qu'il faudra détruire. Bref, le système de combat est en fait complexe, surtout avec les différentes options qu'il propose (lock-on ou non, vue de la caméra...) et les capacités, équivalentes de la magie et des "buffs" du jeu. Celles-ci sont d'ailleurs très belles et originales, et vous en mettront plein les mirettes. Autrement que s'en foutre sur la gueule, vous avez aussi la possibilité de fusionner vos armes, d'éléver des insectes pour les faire combattre, de chasser des monstres pour obtenir des points de chasseur... Bref, si l'on voulait faire tout ce qu'il y a à faire dans ce jeu, il y en aurait pour quelques centaines d'heures !

Mais ce n'est pas le gameplay qui fait la force de ce jeu, oh non. C'est bien son contenu mais surtout le design. Comme dit plutôt, à part la quête principale (qui vous occupera une vingtaine d'heures si vous êtes rapide), les quêtes secondaires sont nombreuses et variées et vous occuperont pendant des dizaines d'heures en plus. De plus, il y a beaucoup d'armes et on peut les fusionner. On peut aussi obtenir des costumes différents pour chaque personnage... Bref, il y a beaucoup à faire. Et le design... ah, le design ! C'est là qu'on voit vraiment qui a fait ce jeu ! Les villes, les planètes, les cinématiques, les effets spéciaux, les capacités, tout ce beau monde vous en mettra plein les mirettes et vous ne vous en lasserez jamais. Et même si les personnages sont banals dans leur personnalité, leur design n'est pas mis en reste et il n'est pas possible de qualifier un seul personnage d'ordinaire. Les NPC, dans leur majorité, ne dérogent pas à cette règle ! Les décors sont plus variés les uns que les autres et il est difficile, dans ce RPG, de se dire qu'on en a marre de voir un décor. Rien à dire de ce côté-là; Level 5 savait ce qu'il faisait.

A part cela, il n'y a pas grand-chose à rajouter. Les graphismes datent un peu, mais ça reste beau et les cinématiques ont des effets spéciaux que même des RPG actuels n'arrivent pas à surpasser. La bande-son pourrait être considérée comme un autre point noir de ce jeu; car les musiques deviennent rapidement répétitives, ainsi que les SFX (sons que l'on entend, par exemple, lors de l'ouverture des menus) deviennent très rapidement lourds. En revanche, les voix, en anglais, varient de bonnes à extraordinaires. Notons Steve Blum, doubleur américain (dit "voice actor") extrêmement célèbre et qui a fait un travail extraordinaire avec la voix de Zegram, sans doute le personnage le plus charismatique du titre.

Précisons, pour finir, que les combats ont une difficulté qui est parfois mal jaugée. En effet, il est possible d'arriver dans une zone où les monstres sont très faciles, et le boss impossible à vaincre. Au contraire, certains boss sont plus faciles à vaincre que les monstres de la zone ! Egalement, ce jeu vous forcera à utiliser beaucoup, beaucoup de potions. Normal, quand les monstres tapent à 200 à chaque coup et que le nombre maximal de PV est de 999... Mais ce n'est pas un problème car le système de menu rapide (triangle en combat) est vraiment rapide et simple à l'utilisation. D'une manière générale, les boss sont très faciles à vaincre si on fait suffisamment attention. Même le boss final n'est pas un challenge si l'on sait s'y prendre... Bien dommage, d'ailleurs.

Pour terminer, je peux vous dire que Rogue Galaxy est bien loin d'être un mauvais jeu, et qu'il mérite toute l'attention des fans des RPG, même les plus néophytes. Cependant, attendez-vous à subir une histoire beaucoup trop faible pour un titre de cette réputation mais aussi à devoir subir une fin qui est plus que décevante (sans vouloir spoiler). Mais, malgré ses points noirs, Rogue Galaxy n'en reste pas moins un titre attrayant et qui dégage un charme certain.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Rogue Galaxy

Support PS2
Editeur Sony Online Entertainment
Développeur Level 5
Genre
Sortie officielle Sep 2007
Joueurs max n/c
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Rogue Galaxy : Espace membre
2 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 14/20
Gamespot 16/20
IGN 17/20
Jeuxactu.com 17/20
Jeuxvideo.com 17/20
  Ajouter une revue de presse
 

Rogue Galaxy : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One