Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi sur PS2 Jeu Video

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi

 
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi
Classé 3368 sur 24579 jeux au général
Classé 240 sur 1718 jeux sur PS2
 
La presse:
(6 Notes)
14.7
Les joueurs:
(6 Notes)
17.2
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
80% B
 
 

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - Description

Ce jeu PS2 est sorti le 10/2005. Si vous êtes fan de jeux video de Combat, faites vous plaisir et jouez y !

Explosez toutes les limites !
Découvrez enfin le jeu Dragon Ball Z Ultime...


- 50 Personnages possédant chacun ses techniques et ses stratégies déclinables en 90 transformation surpuissantes.
- Des angles de prise de vue uniques,autorisant une totale liberté de mouvement dans l'espace.
- Des environnements en 3D TOTALEMENT des-truc-ti-bles !
- Des dommages infligés en temps réel aux personnages
- Voix japonnaises originales
- Plus de 147 cinématiques retraçant les combats clés de la séries animées
- Une fidélité inégalée à l'univers de Dragon Ball Z !
  Ajouter une description
 

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - Images du Jeu Video

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Recto de la pochette
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Verso de la pochette
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Media du jeu
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Media du jeu
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Screen du jeu
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Screen du jeu
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Screen du jeu
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Screen du jeu
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi - PS2
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi : avis des membres



16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Jusqu'à présent, je dois dire que la série des Dragon Ball Z Budokaï ne m'avait pas vraiment enthousiasmé ; je les trouvais plutôt bien faits, cependant, ils ne réussissaient pas à rendre l'ambiance unique de la série de Toriyama. En effet, les combats étaient trop semblables à ceux des autres jeux de baston 3D même si cela restait dans le style DBZ et les environnements trop contraignants avec une sensation de manque de liberté dans les déplacements (si l'on compare à l'anime).

Après Budokai 1, 2 et 3... Voici Tenkaichi. Dans ce nouvel opus de la saga, on touche de près, de très près, à l'univers de la série. Les graphismes en cel-shading sont tout simplement magnifiques et rendent à merveille le visuel du dessin animé (le cel-shading à été développé dans ce sens, me direz-vous !) ; on a l'impression de jouer à la série tellement le rendu visuel est proche de l'animation, pour les protagonistes comme pour les environnements. Les décors sont immenses, presque totalement destructibles et également très soignés. Comme d'habitude, la plupart des lieux importants sont représentés : la Terre, Nameck, le Sanctuaire, la salle du temps, la ville (en ruine) et les arènes du championnat du monde et de Cell. Pour coller davantage à la série, les voix japonaises originales sont présentes mais à mon avis, ce petit plus ne ravira que les réels fans de la série qui la suivent en V.O. Pour ma part, je préfère la version anglaise même si pour moi, l'idéal aurait été une version française !

Si vous vous sentiez frustrés dans vos déplacements, dans Tenkaichi la liberté de mouvement est enfin totale ; on peut se déplacer aussi bien au sol que dans les airs et même sous l'eau, on peut se rendre à l'autre bout de la map pour se cacher, le temps de recharger son Ki ou préparer une attaque surprise. Le système de lock étant différent selon le type de personnage, il est possible d'échapper au radar de son adversaire en se cachant derrière le décor ou en s'éloignant suffisamment de lui pour qu'il ne puisse plus vous localiser et par conséquent, l'attaquer de façon furtive. On compte quatre sortes de détecteurs qui correspondent aux différentes classes de guerriers : les types Z, les Cyborgs, ceux équipés de détecteurs et les autres. Chaque classe de combattants a donc des capacités de recherche, de verrouillage et de furtivité propres.

Détails sur le lock Pas mal de nouveautés Les personnages de type Z ne peuvent repérer leur adversaire que par visualisation directe donc s'ils sont cachés derrière un obstacle vous ne pourrez pas les locker. En revanche, les types Z peuvent ressentir le Ki de l'adversaire, il est donc possible de se faire une idée de l'endroit où ils se trouvent même lorsque vous ne les voyez pas. Ceux équipés d'un détecteur ont le scan le plus performant de tous puisqu'il leur permet de verrouiller l'ennemi instantanément en repérant son Ki ; l'inconvénient est que comme dans la série, ce dernier peut tomber en panne s'il est trop endommagé. Dans ce cas, il devient le moins performant de tous puisque ces personnages ne peuvent sentir le Ki adverse sans détecteur. Les cyborgs, eux, n'ont pas de Ki, ce qui les rend assez difficiles à détecter mais leur système de détection est très faible et ils sont donc vulnérables aux attaques surprises. Les autres ont des capacités de verrouillage très faibles et sont aussi peu habiles à masquer leur Ki. Il faudra donc adapter sa technique selon le type d'adversaire et du lieu où l'on se trouve ; la salle du temps étant relativement vide, il vous sera impossible de vous cacher, contrairement à la ville en ruine qui offre de nombreux recoins.

Si, au début, le jeu n'est pas évident à prendre en main compte tenu de la rapidité d'action et du nombre de techniques à mémoriser, il faut avouer que tout a été très bien pensé et on prend vraiment les choses en main après quelques heures de jeu. C'est à ce moment, quand on maîtrise mieux et que l'on acquiert certains automatismes, que la richesse des combats prend toute son ampleur, on s'y croirait : c'est rapide (et sans aucun ralentissement ), c'est beau, on se bat au sol, dans les airs et même sous l'eau, on passe de l'un à l'autre en un éclair ; l'adversaire s'enfuit, on le poursuit aussitôt en fonçant vers lui, à peine stoppé, il vous envoie une rafale de kikoha que vous déviez de la main juste avant de vous retrouver face à lui pour un corps à corps furieux : esquives, blocages, disparition et réapparition dans le dos de l'adversaire, enchaînement rapide se terminant par un smash qui l'envoie dans les airs. Ni une ni deux, vous balancez une attaque ultime et Baoum !!!

Les combats sont vraiment extraordinaires de rapidité, l'animation est très soignée, surtout lors des attaques ultimes et finales ; un vrai bonheur Bien sûr, il faudra d'abord apprendre les techniques de déplacement, de combat rapproché, d'esquive, de parade (aussi bien au corps à corps qu'à distance) et les différents enchaînements possibles. Pour vous aider, au début (et même ensuite), le jeu propose un entraînement avec un didacticiel assez clair et très utile pour bien appréhender les combats. Vous devrez apprendre à gérer l'espace et donc les techniques de déplacement : les petits pas latéraux dans les enchaînements, le vol du dragon qui permet de se déplacer à toute vitesse et de franchir certains éléments du décor en les pulvérisant ou encore le rétablissement rapide après une projection pour revenir sur son adversaire.

Si votre adversaire vous a asséné un smash puissant qui vous envoie en l'air, vous devrez être prêts à exécuter une combinaison de touches (qui s'affichera aléatoirement au bas de l'écran) et si la manoeuvre réussit, vous vous rétablirez et foncerez directement sur lui pour rependre l'avantage. Les smash sont des coups puissants, portés à la suite d'un enchaînement ; leur niveau de puissance est symbolisé par une jauge (sous le radar, en bas à droite) qui indique la force du smash. Plus votre attaque comporte de coups plus il sera puissant. Des bras de fer se produisent lorsque les deux combattants lancent des attaques équivalentes, aussi bien au corps à corps qu'à distance avec les tirs d'énergie. Dans ce cas, il faut tourner les sticks le plus rapidement possible pour prendre l'avantage et voir votre attaque aboutir (comme dans Saint Seiya). Autre point intéressant : les techniques personnelles. Chaque combattant possède au moins une technique personnelle qui puise son énergie dans une réserve prévue à cet effet et non dans la jauge de Ki. Ces techniques permettent d'aveugler l'adversaire un temps donné, d'augmenter votre force ou encore de booster instantanément la jauge de Ki au maximum. Certaines attaques ne pourront être effectuées qu'à la suite d'une technique personnelle. Elles ont l'avantage de ne pas consommer de Ki et peuvent donc être très utiles lorsque vous vous trouvez acculés et/ou avec peu d'énergie en réserve. Seul le placement de la caméra n'est pas toujours optimum ; il arrive qu'elle se bloque entre vous et le décor si vous êtes trop près d'un mur, par exemple, ce qui est vraiment rageant car on ny voit plus rien et on se débat dans le vide pour essayer de s'en sortir.

Pour la première fois, on peut voir l'altération physique des personnages en temps réel, même si leur puissance n'en est pas pour autant diminuée. Ca n'a l'air de rien et pourtant cela apporte une touche de réalisme supplémentaire puisqu'il faut bien avouer que dans la série, il n'est pas rare de voir nos valeureux guerriers plus qu'amochés Deux points négatifs cependant : la musique qui accompagne les combats, très jazz, ne colle pas du tout à l'ambiance et on se demande vraiment pourquoi les développeurs ont choisi de piocher dans ce répertoire musical ! Mais bon, vous pourrez toujours jouer avec votre propre musique. L'autre point négatif, de taille, est qu'il n'est plus possible de se transformer lors d'un combat ; en effet, vous devrez choisir dès le début avec quelle forme de Goku, Vegeta, Freezer ou autre Cell vous voulez vous battre ! C'est un peu dommage, certes, (et j'entends d'ici les plaintes des accros) mais c'est le seul gros point noir de ce superbe opus que nous offre Spike.

Très abouti, graphiquement nettement au-dessus des autres, d'un dynamisme et d'une jouabilité dont certains seraient avisés de s'inspirer, ce jeu ravira les amoureux des Dragon Ball Z autant que les fans de baston rapide et en met réellement plein la vue. A posséder !



18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

C'est tres bien mais moins bon que le 2 ...



16
bejito [ Niv: 46; Exp: 524945 ]
[ Envoyer un message privé ]

Trop beau et bon jeu de baston à la Budokai les fans seront ravis,les autres tant pis pour eux.



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Très bon jeu pour les fans de la série notamment.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi

Support PS2
Editeur
Développeur Spike
Genre Combat
Sortie officielle Oct 2005
Joueurs max 2 en local
Import NON
Titre alternatif Dragon Ball Z : Sparking !
UPC/EAN 3296580802128
 
 
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi : Espace membre
12 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 14/20
Gamespot 14/20
IGN 16/20
Jeuxactu.com 18/20
Jeuxvideo.com 16/20
Obsolete-tears.com 10/20
  Ajouter une revue de presse
 

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
bejito [ Niv: 46; Exp: 524945 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
18
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One