Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres sur PC Jeu Video

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres

 
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres
Classé 10032 sur 24473 jeux au général
Classé 1315 sur 2073 jeux sur PC
 
La presse:
(4 Notes)
12.5
Les joueurs:
(1 Note)
10.0
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
57% D
 
 

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - Description

Ce jeu PC est sorti le 12/2007. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

Peu importe ce que vous avez lu. Peu importe ce que vous avez vu. Découvrez cette enquête passionnante, adaptée du roman le plus vendu dans le Monde. préparez à vivre une aventure extraordinaire dans cet unviers adapté du roman policier le plus vendu dans le Monde. Tous étrangers les uns aux autres, dix convives se trouvent réunis dans un manoir isolé sur l'invitation d'un hôte mystérieux. A travers un enregistrement, il accuse chacun d'entre eux d'être coupable de meurtre et se prépare à rendre justice lui-même. Une à une. 10 statuettes vont disparaître au fur et à mesure que chaque invité sera assassiné. Trouvez le meurtrier ou personne n'en réchappera... pas même vous.
  Ajouter une description
 

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - Images du Jeu Video

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Recto de la pochette
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Verso de la pochette
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Screen du jeu
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Screen du jeu
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Screen du jeu
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Screen du jeu
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Screen du jeu
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres - PC
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres : avis des membres



10
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Bien que les titres du genre soient quelque peu désertés sur consoles de salon ou portables, un jeu d'aventure en "point and "click" débarque sur Nintendo Wii, console la plus adaptée au style si on prend en compte ses commandes particulières. Mais ne vous emballez pas, c'est bien le test de la version tour de contrôle (PC ou immeuble chinois de 9 étages ^^) de Devinez qui ? que je vous propose ici. Le titre se veut adapté d'un des plus grands best-sellers de la célèbre Agatha Christie "Les 10 petits nègres" ou de son titre originel "And Then There Were None" mais propose toutefois quelques nouveautés puisqu'en effet, vous prendrez le contrôle d'un personnage inédit au roman, amenant le nombre de victimes potentielles à 11, l'issue mortelle dépendant de vos propres actions permettant ainsi de proposer quatre fins différentes au soft.

Mais dans l'ensemble, le jeu colle bien à la peau de son oeuvre littéraire, le reste n'est qu'adaptation. Vous voilà donc embarqué (c'est le cas de le dire, puisque vous y parviendrez en bateau), à l'aube de la seconde guerre mondiale, sur l'île de l'épave après y avoir amené 8 personnes qui vous sont étrangères en tous points. Fraîchement débarqué, vous, alias Patrick Narracott, frère d'un présumé criminel recherché (existant réellement dans le roman de la Dame), faites la connaissance des deux domestiques qui devront prendre soin de tout ce beau monde avant l'arrivée des hôtes, Mr et Mme Owen que personne ne semble connaître. Après avoir accompli votre tâche de transport, vous vous dirigez vers votre bateau pour rentrer au bercail mais le découvrez hors service, saboté ! Vous êtes donc contraint de passer un long week-end sur cette île isolée avec ces 10 personnes inconnues les unes des autres. Bien qu'absents, le couple Owen a laissé d'étranges directives au coupe de servants pour les nouveaux arrivants et en bons domestiques, le gramophone est lancé pour dévoiler à tous un sombre message prédisant la fin imminente des invités, accusés à tort ou à raison d'avoir commis quelques pêchés au cours de leurs vies.

Bien qu'il y ait un détective dans l'assemblée, c'est à vous qu'incombe la tâche de retrouver le criminel avant que la liste des victimes ne s'allonge considérablement. Tous sont à la fois coupables et victimes, un bel imbroglio s'offre donc à vous. Mais rassurez-vous, ce n'est pas la réflexion qui vous tuera quelques neurones. Les 10 petits mousses dans la salle à manger sont là pour vous rappeler le nombre de personnes à disparaître, les figurines se cassant mystérieusement les unes après les autres après chaque mort, suivant une comptine assez macabre. On notera dès le départ quelques incohérences, votre personnage visitant les chambres de l'étage et parlant de crimes n'ayant pas encore eu lieu, mais passons...

Le gameplay est des plus simples et des plus classiques, vous évoluez dans des décors en 3D précalculée assez sympathiques sans être pour autant sublimes, où un ou deux clics gauche de souris vous permettront d'effectuer toutes les actions possibles du jeu. Un clic vers un endroit défini du paysage vous y emmènera en marchant, deux clics en courant, ce même clic vous permettra d'intéragir via différentes icônes selon les cas les actions possibles : examiner (oeil), prendre (main), utiliser (roue à cran). Vous bénéficierez également d'un inventaire et d'un journal qui vous permettront de récolter les indices, les combiner, les séparer, les observer ou en prendre quelques notes importantes. Le journal vous permettra de relire les notes ou les lettres traînant de-ci de-là sur les bureaux des chambres des hôtes, jamais fermées à double tour malgré la pluie de meurtres s'abattant sur le manoir soit dit en passant. Malheureusement, ceci est assez mal géré puisque vous n'avez aucun moyen de retrouver facilement les dernières notes prises puisqu'elles sont placées aléatoirement sur la page, contraignant. Qui plus est, la moitié des indices récoltés ne vous servira strictement à rien, si ce n'est à tuer le temps.

Avec ce gameplay traditionnel, il est donc évident que le jeu est lent, lent, même très lent et ce n'est pas l'orgie de dialogues pompeux qui va s'offrir à vous qui va faire avancer les choses. Vous vous retrouvez donc très souvent à faire le tour des chambres, à trouver vos nouveaux amis et à leur poser à tous les mêmes questions qui ne vous mêneront par ailleurs à rien, puisque tout au long de l'aventure, on a plutôt l'impression de subir les évenements et de n'avoir aucune emprise sur les faits qui se produisent ou se produiront. De plus, le ludiciel est très linéaire, faute à un emprisonnement sur cette minuscule île qui, même s'il existe quelques passages secrets, vous demandera de faire d'incessants allers et retours. Qu'est ce qu'il doit être éreinté le Patrick à tant marcher pendant trois jours, surtout en portant sous sa veste une échelle deux fois plus grande que lui ou deux bassines de 20 kilos de pommes, quel athlète !

La réalisation du jeu n'arrange rien, elle non plus, les dialogues pompeux sont servis par des acteurs assez bons (qui ont même réussi à corriger les fautes d'orthographe et d'accords présentes dans les sous-titres) malgré quelques fausses notes d'intonation par moments mais il est décevant de voir que vous ne pourrez pas abréger une réplique avant que votre personnage ne l'ait fini. La durée de vie du soft est donc prolongée artificiellement par ces allers-retours et ces dialogues interminabbles et presque toujours sans intérêt, bien que quatre fins différentes s'offrent à vous en bout de course mais il vous suffira de sauvegarder avant vos choix cruciaux pour avoir droit aux différentes bifurcations. On a un peu l'impression que c'est à ce seul moment qu'on a une prise sur l'histoire du jeu et de rester un simple spectateur se limitant à taper la causette avec les personnes restantes qui, d'ailleurs, n'ont pas l'air d'être particulièrement affectées par les morts qui les touchent. Prenons par exemple Melle Brent, la catholique pincée qui continue son tricot, impassible, alors que quatre cadavres gisent dans les chambres derrière elle. Les actions des personnages sont à la hauteur de leurs expressions et de leur modélisation : inexistantes. On devrait saluer leur self-control mais cette avalanche de petits détails rend le jeu soporifique et tout sentiment d'angoisse disparaît. Ajoutez à celà la musique de fond inchangeante (mis à part si vous aimez trifouiller dans les recoins, vous pourrez trouver le moyen de mettre en marche une radio, égayant quelque peu d'une mélodie nouvelle, mais tout aussi calme, le salon du manoir) et le stress que devrait engendrer l'enquête s'en est allé au galop.

Toutefois, vous serez tiré de votre profond sommeil par des énigmes qui, même si elles sont rares, sont pour le moins tirées par les cheveux. En effet, à qui viendrait l'idée de produire du cidre en se servant d'une hélice d'hélicoptère pour ensuite aller le répandre sur des ronces afin que celles-ci soient mangées par des chèvres, vous ouvrant ainsi le passage tant attendu ? Certainement pas moi ! Pour faire le tour de l'île dans ses moindres recoins, d'assister aux meurtres inarrêtables, et donc pour achever les 10 chapitres (10 mousses) qui s'offrent à vous, vous perdrez une dizaine d'heures de votre temps et ce, en quatre fins différentes. On notera tout de même la mise en scène de la fin originelle du roman d'Agatha Christie à la fin du jeu, peut être le meilleur passage du soft.

Dix petits mousses s'en furent dîner, l'un d'eux but à s'en étrangler, n'en resta plus que neuf.
Neuf petits mousses se couchèrent à minuit, l'un d'eux à jamais s'endormit, n'en resta plus que huit.
Huit petits mousses dans le Devon étaient allés, l'un d'eux voulut y demeurer, n'en resta plus que sept.
Sept petits mousses fendirent du petit bois, en deux l'un se coupa ma foi, n'en resta plus que six.
Six petits mousses rêvassaient au rucher, une abeille l'un d'eux a piqué, n'en resta plus que cinq.
Cinq petits mousses étaient avocats à la cour, l'un d'eux finit en haute cour, n'en resta plus que quatre.
Quatre petits mousses se baignèrent au matin, Poisson d'avril goba l'un, n'en resta plus que trois.
Trois petits mousses s'en allèrent au zoo, un ours de l'un fit la peau, n'en resta plus que deux.
Deux petits mousses se dorèrent au soleil, l'un d'eux devint vermeil, n'en resta donc plus qu'un.
Un petit mousse se retrouva tout esseulé, se pendre il s'en est allé, n'en resta...plus du tout

Au final, on se retrouve avec un jeu linéaire, où on se contente de subir une hécatombe de morts sans pouvoir rien faire pour l'en empêcher si ce n'est à la toute fin du logiciel. On se met à déambuler à gauche, à droite, en haut, en bas, dans l'espoir de trouver un quelconque indice qui vous permettra peut être d'élucider l'auteur de ces crimes étranges, mais ça ne vient jamais. Dommage, car l'adaptation du roman originel aurait pu être un best-seller vidéoludique si ces différents aspects n'avaient pas été laissés de côté.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres

Support PC
Editeur The Adventure Company
Développeur AWE Games
Genre
Sortie officielle Dec 2007
Joueurs max 1
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres : Espace membre
0 membre a ce jeu dans sa collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 10/20
Gamespot 13/20
IGN 14/20
Jeuxvideo.com 13/20
  Ajouter une revue de presse
 

Agatha Christie : Devinez Qui ? Adapté De Dix Petits Negres : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
10
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One