Jeu Video Tales of Symphonia sur GameCube

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Tales of Symphonia

 
Tales of Symphonia
Classé 723 sur 23653 jeux au général
Classé 20 sur 479 jeux sur GameCube
 
La presse:
(10 Notes)
17.2
Les joueurs:
(11 Notes)
18.5
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
89% A
 
 

Description du Jeu Video Tales of Symphonia

Jeu video de sorti sur console GameCube. Ce jeu GameCube est sorti le 11/2004. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

La légende raconte qu'un jour, dans le monde en déclin, l'elu s'élèvera parmi les hommes pour ranimer la Terre. Le Bien et le Mal s'affrontent dans cette aventure épique où le destin de deux mondes étroitement liés est plus qu'incertain.
Plus de 80 heures de jeu pour explorer toutes les subtilités offertes par un scénario haletant.
L'un des systèmes de combats les plus dynamiques jamais créés. Jusqu'à quatre joueurs peuvent prendre part aux combats simultanément. Associez des centaines d'attaques spéciales et de sorts.
Entrez dans un univers illustré par des séquences animées d'une qualité exceptionnelle et tombez sous le charme des personnages en cel-shading créés par le fameux Kosuke Fujishima.
  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Tales of Symphonia

Tales of Symphonia - GameCube
Recto de la pochette
Tales of Symphonia - GameCube
Verso de la pochette
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
Tales of Symphonia - GameCube
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Tales of Symphonia : avis des membres



17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Si les RPG venus d'Orient ne sont pas tous adaptés sur nos consoles PAL, au grand désarroi des amateurs du genre, certains d'entre eux échappent cependant à cette censure commerciale, laissant au jeu la chance de nous séduire, nous autres, joueurs européens. Lorsqu'en plus le titre est de qualité, pourquoi ne pas lui réserver l'accueil qu'il mérite afin d'encourager les éditeurs à nous exporter d'autres bons softs. C'est ainsi que l'un des épisodes de la série "Tales of..." de Namco est proposé pour la première fois en Europe. Connaissant un succès grandissant au pays du soleil levant, la sortie du jeu "Tales of Symphonia" a suscité un fort engouement là-bas... et c'est bien mérité. Sachons donc lui réserver un accueil tout aussi chaleureux pour cette sortie européenne.

Comme tout bon RPG, "ToS" nous entraîne dans un univers totalement dépaysant appelé Sylvarant. Notre aventure commence plus précisément à Isélia où vous incarnez Lloyd Irving, un jeune homme courageux et téméraire élevé par un nain, suite au décès de ses parents dans de biens étranges conditions. L'aventure débute alors que vous êtes en salle de classe avec vos deux camarades, Genis, un demi elfe et Colette, l'élue du mana de Sylvarant. C'est grâce à elle que ce monde, actuellement en déclin, devrait connaître une régénération en brisant les sceaux de mana dispersés aux quatre coins du monde. Ne pouvant échapper à son destin, Colette doit alors partir pour ce périple dont dépend le sort de Sylvarant et bien entendu, vous et Genis ne la laisserez pas partir seule, surtout avec la menace des Désians, sorte de milice armée qui emprisonne les demi elfes et les force à travailler dans leurs fabriques de gemmes EX. Les voici donc embarqués dans l'aventure de leur vie...

 

Le background du scénario reprend donc des éléments communs à tout RPG, à savoir : un héros et ses amis disposant d'assez de courage et de force pour triompher contre une entité représentant le Mal, ici les Désians. En découle de ce fait une représentation manichéenne du monde que l'on retrouve, là encore, dans bon nombre de jeux de rôles. Le scénario est de qualité et s'il peut paraître sans grande envergure et assez niais de prime abord, vous vous rendrez compte au fil de l'aventure que l'histoire est plus sombre et plus complexe qu'il n'y paraît, impliquant de nombreuses organisations et connaissant de fréquents rebondissements.

 

Vous rencontrerez de nombreux protagonistes pouvant vous rejoindre dans votre quête, disposant tous d'un charisme certain. Votre groupe pourra être constitué de huit membres même si les phases de combats sont limitées à quatre personnages; il vous faudra lors de celles-ci sélectionner ceux que vous préférez, prenant bien sûr le soin d'utiliser les plus puissants ou ceux dont vous préférez le style. Vous aurez aussi la possibilité de jouer en simultané, jusqu'à quatre joueurs mais ceci uniquement durant les phases de combat. Si je n'ai personnellement pas exploité cette option, c'est en tout cas assez rare dans un RPG pour être souligné.

 

Venons-en au gameplay du jeu. Il peut se découper en plusieurs phases : le déplacement sur la carte du monde tout d'abord, en vue du dessus (pas très jolie mais acceptable pour ce type de vue); l'exploration des donjons, villes et autres lieux où l'ensemble du décor est en 3D et enfin, les phases de combat. Le style graphique utilisé colle parfaitement à l'esprit du jeu : les décors sont très colorés, contrastés et au final, le tout rend très bien. Les décors fourmillent de détails et autres effets améliorant l'ambiance visuelle du soft. Les personnages sont quant à eux réalisés en cel shading, accentuant l'attachement à ces différentes personnalités et l'aspect manga du titre. Ce côté nippon se retrouve également dans d'autres caractéristiques du jeu : l'humour unique propre au manga, les conversations épicées entre nos différents protagonistes etc. A tout moment de votre aventure, vous pouvez avoir accès au synopsis, très utile si vous êtes perdus, qui vous mentionne les dernières «actualités» de votre quête; vous retrouverez ainsi facilement votre chemin. Pratique.

 

Le système de combat, en temps réel, est lui aussi plutôt bien pensé et très dynamique. Une fois votre cible sélectionnée, il ne vous reste plus qu'à l'attaquer au moyen d'une de vos nombreuses techniques : attaques spéciales, invocations, sortilèges ou attaque à l'unisson (dans laquelle chacun de vos combattants enchaîne une attaque au préalable sélectionnée par vos soins) pour quatre fois plus de dommages ! Vous pouvez également paramétrer les fonctions de vos autres personnages (ceux que vous ne contrôlez pas) lors des combats en les mettant en mode automatique, semi-automatique ou manuel. Bien qu'en temps réel, les combats conservent un aspect stratégique important, et ne manquent pas d'action; bien au contraire ! La prise en main se fait très facilement grâce à la conception de l'interface et à la possibilité d'assigner des raccourcis aux différentes touches de la manette. Combat après combat, vos personnages prendront de l'expérience, apprendront de nouvelles techniques, disposeront d'armes plus puissantes et acquerreront de nouvelles capacités via l'implantation de gemmes EX (l'équivalent des matéria dans "FF"). Comme dans tout RPG, vos capacités en attaque et en défense pourront ainsi être améliorées et vous pourrez vous spécialiser en fonction des gemmes EX que vous choisirez.

 

Niveau durée de vie, "ToS" ne peut pas décevoir : il vous faudra bien compter 50 heures de jeu pour arriver au terme de la quête principale et cela sans vous soucier des quêtes annexes et autres mini-jeux. L'aventure, d'une envergure imposante, se déroule dans un environnement gigantesque. Si le monde de Sylvarant est déjà d'une taille plus que respectable, vous vous verrez transportés dans un deuxième monde avant la fin du premier CD. Et c'est une très bonne idée : alors que vous pensiez évoluer dans ce premier monde et aller de ville en ville, vous voilà en fait dans un monde inconnu où chaque exploration est une nouveauté. Extra ! Tout plein de villes à visiter, de nouveaux protagonistes à rencontrer, de nouvelles quêtes. Bref, un plaisir sans cesse renouvelé. Si vous souhaitez finir le jeu à 100 %, j'imagine qu'il vous faudra compter près de 75 heures voire plus !

 

Que pourrais-je ajouter sur "Tales of Symphonia" ? Que c'est vraiment un excellent jeu, que ce soit en terme de technique, de qualité scénaristique ou de plaisir ludique. Il m'a fait penser à un "Grandia 2" ou un "Skies of Arcadia" qui, vous l'admettrez, sont d'excellentes références. Rien ne fait défaut à la qualité globale du soft si ce n'est la difficulté de quelques énigmes, peut-être, qui demandent un temps de réflexion certain alors que vous n'avez quune seule envie : finir ce niveau pour aller taquiner le boss. Mais en y regardant bien, ce n'est pas nécessairement un défaut puisque ça permet de faire alterner phases d'exploration, combats et réflexion en rendant du coup le jeu plus varié. Les textes sont intégralement traduits en français, ce qui a le mérite de faciliter la compréhension du scénario (notamment par rapport au japonais) et de rendre ainsi le jeu grand public. La bande son est de qualité et si l'on peut regretter que des thèmes musicaux originaux (qui colleraient d'avantage au style du jeu) ne soient pas présents, les concepteurs ont quand même su nous mettre des musiques sympathiques. Chaque ville a son thème musical, correspondant à l'ambiance qui y règne.

 

Merci Namco de nous avoir adapté cet épisode car c'est un jeu qui mérite forcément toute notre attention : le "Tales of..." est devenu synonyme de qualité en terme de RPG. A ne manquer sous aucun prétexte pour tout amateur de jeux de rôles sur le Cube, "Tales of Symphonia" est un jeu qui saura incontestablement satisfaire les fanas du genre et plus globalement, tous les amateurs de bons jeux pour peu qu'ils ne soient pas totalement réfractaires aux RPG.



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Bais c'est le seul vrai bon rpg que jai réussi a faire et puis je trip carrement dessus. Quelquun pourrait me dire ou je peux downloader les musiques du jeu gratuitement ? merci!!



18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Super jeu, ça rien à dire, le premier (hormi les zelda :P ) qui ne m'a pas fait regretter l'achat de ma game cube! Un univers fantastique mêlant humour et sérieux, une aventure plein de rebondissements et de personnages attachants...Seul regret: les musiques n'étaient pas assez accrochantes pour me rester en tête...



19
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Jeu parfait, graphisme parfait pour la GC, gameplay super, combats amusant ^^. Toutefois je met pas 20 parce que les decors exterieurs sont tres moches ^^



19
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

C'est le meilleur des tales, j'adore.



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

C'est mon deuxième jeux préféré après Ocarina of time! Une histoire merveilleusement bien construit avec des rebondissement incroyable! Traitrise! Fausse amitié!Des surprise qui nous saute au visage au moindre moment!! J'ai du le terminer au moins 11fois ce jeu et jamais je n’oublierai ce jeu merveilleux!! Le meilleur de la série en + ;)

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Tales of Symphonia

Support GameCube
Editeur Namco
Développeur Namcobandai
Genre
Sortie officielle Nov 2004
Joueurs max 4
Import NON
Titre alternatif TOS
UPC/EAN 045496392871
 
 
Tales of Symphonia : Espace membre
10 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Cubed3.com 18/20
Gamefaqs 20/20
Gamekult 16/20
Gamespot 18/20
IGN 17/20
Jeuxactu.com 15/20
Jeuxvideo.com 18/20
Lesjeuxvideo.com 17/20
Nintendolesite.com 19/20
Playscope.com 14/20
  Ajouter une revue de presse
 

Tales of Symphonia : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
19
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
17
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
19
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One