Jeu Video Beyond Good & Evil sur GameCube

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Beyond Good & Evil

 
Beyond Good & Evil
Classé 1187 sur 23689 jeux au général
Classé 41 sur 479 jeux sur GameCube
 
La presse:
(3 Notes)
17.7
Les joueurs:
(2 Notes)
16.5
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
86% A
 
 

Description du Jeu Video Beyond Good & Evil

Jeu video de sorti sur console GameCube. Ce jeu GameCube est sorti le 02/2004. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

La planète Hillys est menacée par une terrible guerre. Jade, une jeune reporter d'action, est déterminée à libérer son peuple. Elle va s'engager dans une aventure palpitante pour faire éclater la vérité.
  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Beyond Good & Evil

Beyond Good & Evil - GameCube
Recto de la pochette
Beyond Good & Evil - GameCube
Verso de la pochette
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
Beyond Good & Evil - GameCube
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Beyond Good & Evil : avis des membres



18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Michel Ancel, le papa de Rayman, refait surface. Alors non, ce n'est pas pour une ènieme histoire avec le truc sans bras ni tête, mais plutôt celle d'un monde lointain, Michel Ancel, le papa de Rayman, refait surface. Alors non, ce n'est pas pour une énième histoire avec le truc sans bras ni tête mais plutôt pour celle d'un monde lointain, sujet aux complots et aux attaques de Domz, ces extraterrestres souhaitant contrôler la planète. Beyond Good And Evil vous transporte dans un monde immersif, il possède ce truc qui fait qu'on ne se détache pas et qu'on se souviendra toujours de certains passages, chose de plus en plus rare de nos jours

L'installation touche bientôt à sa fin. La musique qui passe en boucle depuis tout à l'heure est assez étrange et vous met directement dans l'ambiance. On sent tout de suite que ça va être du bon... Voilà l'installation qui se termine. Le menu Options s'ouvre... Voyons, allez hop, soyons fous, 1280*1024, détails à fond, sauvegarder et jouer ! M'éloignant du PC de peur qu'il ne m'explose en pleine tronche, je regarde du fin fond du couloir le déroulement de la bête. Commençons par le commencement : vous êtes une reporter du nom de Jade. Alors que vous étiez relax sur une falaise avec un orphelin, une attaque venant d'un portail surgit. Vous courez au phare pour activer la protection qui apparemment, repousserait ces créatures mais malheureusement, celle-ci ne fonctionne pas car vous êtes complètement à la dèche et vous ne pouvez payer les frais à la société. Pour couronner le tout, voilà qu'un monstre entraîne avec lui quelques enfants dans le sol... Une magnifique chorale démarre au moment même où il ressurgit avec ces orphelins dans des carapaces. Jade prend un bâton enflammé et commence à combattre.

Je mets le son à fond et je me lance. Au bout de deux ou trois monstres achevés sans aucune difficulté, le jeu passe en mode ralenti, le son du combat n'est plus, seule la chorale reste. Un mot : M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! Une fois les ennemis éliminés, voilà le premier boss qui vous attrape. Celui-ci murmure quelques mots incompréhensibles, provocant des sortes de flash-back à notre amie Jade qui tombera bien rapidement dans les pommes....Une voix se fait entendre, la réveillant. Et voilà que surgit un gros porc du nom de Pey'J ! Il me lance mon arme et fait diversion le temps que je sorte du piège et que je m'occupe du monstre. Je vais m'arrêter là pour les détails, je pense que vous aurez compris : l'intro de BGE restera gravée dans vos mémoires ainsi que bien d'autres passages du jeu comme la course poursuite sur les toits, les séquences d'infiltration, le combat en vaisseau spatial etc.

Qu'était-ce donc, ces flashs ? Qu'est-ce que la section Alpha ? Ce sont ces premières questions qui vous viendront à l'esprit ; du moins, au bout de cinq minutes de jeu. D'autres, beaucoup plus importantes, arriveront au cours de l'aventure. Comme toujours, je vous laisserai le soin de découvrir cette histoire, digne des grands dessins animés, seuls. Pour avoir de l'argent, vous devrez prendre des photos de diverses créatures qui vagabondent, amies ou ennemies. Vous pouvez aussi trouver des gemmes ou diamants dans des cavernes ou dans des distributeurs ; ces pierres précieuses seront envoyées directement à la banque grâce à un boîtier électronique. Toute cette thune vous permettra ensuite d'acheter de la nourriture (pour votre jauge d'énergie) ou encore de perfectionner votre overcraft.

Onirique. Oui, c'est le terme exact qui me vient à l'esprit Rien que du côté graphique, on peut admirer les reflets dans l'eau, des personnages très cartoon, des paysages très bien foutus ou encore le cycle jour/nuit présent. Lorsque vous vous baladez en ville, vous pouvez apercevoir des écrans géants au ciel, des publicités, un trafic assez dense Bref, le tout est assez vivant, excepté en pleine mer où il n'y aura que quelques bateaux touristiques qu'il faudra sauver en cas d'attaque des Dom's, ennemis de la planète Hillys. Ce que je n'ai pas compris par contre, c'est le choix du 16/9ème pour le jeu. Assez étrange même si ça ne dérange pas vraiment tant l'histoire et la beauté des graphismes sont prenantes. Autre plus, le jeu ne demande pas une machine de guerre pour faire tourner le tout correctement !!!

Autre chose très importante dans un jeu d'aventure : la musique et les doublages. Pour la zique, c'est tout simplement fabuleux ; le thème principal est mythique, nous aurons droit, durant les combats, à un mélange de techno et de classique. Bref, tout est très bien dosé et les choix sont vraiment très bons. Ensuite, viennent les doublages, souvent l'horreur des joueurs, notamment pour la langue française. Eh bien rassurez-vous, de ce côté aussi, c'est nickel et très convaincant, que ce soit pour Jade (doublée par Emma De Caunes), pour le jambon vivant ou encore pour la section Alpha. Bande son magnifique, graphisme au poil, histoire passionnante ; il ne manque plus que le côté jouabilité et la durée de vie du jeu.

Jade-ore! Alors oui, je le dis haut et fort, la jouabilité est d'une simplicité exemplaire. Une touche pour taper, actionner, parler et les autres touches pour diriger. Rajoutez la molette pour utiliser l'inventaire, mélangez le tout et vous obtiendrez un petit bijou. Que ce soit à bord des véhicules ou à pied, la prise en main est très simple. Pour les versions consoles, c'est tout aussi facile et intuitif que pour la version PC (jeu testé). Dernier point et non des moindres : la durée de vie. Eh bien, du fait que les énigmes soient très simples et qu'elles ne vous bloquent jamais trop longtemps, vous pouvez compter entre cinq et huit heures de jeu. Il faut avouer aussi que les sauvegardes ne se font qu'à certains endroits, ce qui rallonge le tout.

Beyond Good And Evil est une véritable bombe. Il ne se contente pas d'être de toute beauté et d'être extrêmement jouable mais propose aussi un scénario digne d'un Disney avec des doublages et une musique magnifiques. Même si la durée de vie est assez courte, on prend un réel plaisir à retourner sur Hyllis, notamment pour photographier de nouvelles espèces. En un mot : vivement le 2 ! Quant aux versions PS2, GC et X-Box, sachez qu'elles se valent toutes techniquement. Petite anecdote : Le premier épisode s'étant très mal vendu (je n'ai toujours pas compris pourquoi), il est fort probable que la suite ne voie jamais le jour. En revanche, d'après certaines rumeurs sur le web, le 2 serait en préparation après qu'une pétition ait été signée par plusieurs milliers de personnes. Affaire à suivre donc, mais espérons que ce soit la réalité !

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Beyond Good & Evil

Support GameCube
Editeur Ubisoft
Développeur Ubisoft
Genre
Sortie officielle Feb 2004
Joueurs max 1 en local
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN 3307210148063
 
 
Beyond Good & Evil : Espace membre
5 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamespot 17/20
IGN 18/20
Jeuxvideo.com 18/20
  Ajouter une revue de presse
 

Beyond Good & Evil : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
18
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One