Jeu Video Splinter Cell Chaos Theory sur DS

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Splinter Cell Chaos Theory

 
Splinter Cell Chaos Theory
Classé 6893 sur 23679 jeux au général
Classé 255 sur 1083 jeux sur DS
 
La presse:
(4 Notes)
9.8
Les joueurs:
(4 Notes)
17.5
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
68% C
 
 

Description du Jeu Video Splinter Cell Chaos Theory

Jeu video de sorti sur console DS. Ce jeu DS est sorti le 06/2005. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Splinter Cell Chaos Theory

Splinter Cell Chaos Theory - DS
Screen du jeu
Splinter Cell Chaos Theory - DS
Screen du jeu
Splinter Cell Chaos Theory - DS
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Splinter Cell Chaos Theory : avis des membres



15
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Sur portable, les jeux d'infiltration ne sont pas légion. Ceci est en partie dû au support mais aussi aux capacités de ces consoles. Tout du moins, jusqu'à ce que la N-gage débarque avec sa 3D digne d'une psone, et l'adaptation de splinter cell troisième du nom. Sur la nintendo ds, c'est donc une conversion directe de la version éponyme sortie sur la console de nokia à laquelle nous avons le droit...

Tout ceux qui ont joué à la version N-gage savent à quel point le jeu était très proche des versions de salon, mais en même temps très handicapées par la prise en main innée à la console portable. Je vous rassure d'ores et déja, la version DS s'en tire mieux, mais on y reviendra un peu plus tard. L'histoire du jeu est la même que celle des autres opus sortis sur consoles de salon et pc, vous ne serez donc pas dépaysés. Je me permettrais de faire l'impasse sur celle-ci, étant donné que vous devez déja la connaître (en théorie). En gros, vous incarnez Sam Fisher, agent spécial d'échelon 3, une entreprise du gouvernement américain qui aime bien fouiner un peu partout où il y a des problèmes. Un espion qui est payé pour infiltrer des lieux confidentiels le plus souvent à la recherche de preuves sur l'innocence de certaines personnes de pays étrangers à celui de l'oncle Sam. En somme, une idéologie pro-américaine qui fait partie de l'intégralité des romans de Tom Clancy, idéologie qui ne plaira pas à tout le monde et qui risque d'en énerver plus d'un....  
Mais ce qui importe dans un jeu vidéo, c'est le gameplay avant tout. L'histoire est la plupart du temps secondaire, comme nous l'a prouvé nintendo avec la saga des Mario par exemple. En ce qui concerne ce point, la pari d'ubisoft avec ce titre était de transférer le gameplay des versions 3d de splinter cell sur consoles portables. Pari entièrement réussi, Sam Fisher dispose une nouvelle fois d'une palette de mouvements impressionante. Le héros est ainsi, de nouveau capable de se coller au mur, de grimper aux gouttières, de prendre en otage ses adversaires, de les questionner dans certains cas, de placer un cable optique en dessous d'une porte pour voir ce qui se cache derrière sans l'ouvrir,de faire le grand écart facial (un peu anecdotique dans cet épisode), mais surtout de défoncer les portes à coup de pied pour assommer la personne qui pourrait se trouver derrière... Sans oublier les petits gadgets qui vont bien, essentiels à tout espion qui se respecte. A savoir, le matériel nécessaire pour un crochetage de serrure aux petits oignons, les munitions pour assommer vos ennemis ou les électrocuter, les lunettes à visée nocturne ou thermique et les jumelles...  
Il est dommage néanmoins que les lunettes de visée nocturne ne servent quasiment pas puisque l'on voit suffisament dans le noir. Quoiqu'il en soit, les différents types de mouvements sont censés vous apporter une certaine liberté dans vos possibilités d'action, ce qui n'est toujours pas le cas. Comme dans les premiers épisodes de splinter cell, il vous faudra terminer vos missions de façon linéaire, il n'y aura pas plusieurs facons de terminer un niveau, vous serez obligé de prendre le chemin prédéfini par les développeurs en somme. Reste que l'on prend quand même bien son pied à jouer au chat et à la souris avec les terroristres ou les civils parfois sur une console portable. Justement, en ce qui concerne les civils, vous vous doutez bien qu'il ne faudra pas en tuer un seul, ce qui vous obligera à ruser pour finir les missions. Les balles assomantes et electrocutrices n'étant pas très nombreuses, il faudra donc les utiliser avec parcimonie, vous obligant à ruser pour bluffer l'adversaire en l'évitant ou en l'assomant quand le choix ne se pose pas. N'oublions pas les caméras de surveillance, ou les lasers que vous ne pouvez désactiver que temporairement la plupart du temps, et vous vous rendrez compte à quel point le challenge est relevé. C'est d'ailleurs le point fort de ce jeu, la durée de vie est incroyable à tel point que ce jeu est sûrement le jeu le plus long à ce jour sur Nintendo Ds. Il fallait le souligner. La linéarité que j'ai cité plus haut ne pose de ce fait pas de problème étant donné le temps qu'il vous faudra pour venir à bout des 9 missions dont une d'entraînement....
En effet, il faut compter au grand minimum 1h00 par mission pour les puristes. Une durée de vie en moyenne d'une dizaine d'heure donc pour les plus férus d'entre vous.   Passons au point qui, il faut avouer, nous a quelque peu inquiété... Ayant quelque peu taté la version ngage, force est de constater que celle ci était plutôt ratée techniquement. Comme je l'ai cité un peu plus haut, la ds s'en tire bien mieux, ce qui est normal étant donné sa supériorité graphique comparée à la ngage. Le jeu est en effet beaucoup plus fin graphiquement, et la jouabilité beaucoup plus convaincante. Simplement, on regrettera une petite irrégularité au niveau de la qualité graphique, certains niveaux étant plus réussis que d'autres (la jungle très pixellisée par exemple) et un temps d'adaptation nécessaire pour se faire à la jouabilité particulière du jeu. Vous devrez en effet diriger votre personage grâce à la croix, et déplacer la caméra via l'écran du bas avec le stylet. Cet écran sert d'ailleurs à afficher le radar, plutôt pratique pour un jeu de ce genre mais pas indispensable il est vrai. La possibilité de choisir ses armes ou sa vision via l'écran tactile est appréciable. Le stylet est aussi quelques fois mis à contribution pour des phases de crochetage assez sympathiques. En bref, ubisoft ne nous a pas refait le coup d'asphalt urban gt qui, je vous le rappelle, n'utilisait pas du tout les fonctions tactiles de la ds. Le son est pas mauvais avec des musiques très réussies et des bruitages tirés des autres versions.  
On regrettera le manque de voix même si cela a été fait par manque de place bien sûr, on s'en doute... Le gros hic du jeu reste l'animation, vraiment pas fluide et qui souffre de baisse de frame-rate par moments (surtout avec les visions nocturne et thermique) . Etant donné le genre qui impose un rythme assez lent, cela n'est pas plus contraignant que ça mais tout de même, il faut admettre qu'il y a d'énormes lacunes de ce point de vue. Reste l'intelligence artificielle qui a tendance à varier elle aussi, quelques fois vos adversaires vous repèrent incroyablement facilement, ou alors vous pouvez rester à côté d'eux sans qu'ils ne daignent vous remarquer. En conclusion , le titre souffre certes d'une réalisation bancale qui aurait mérité plus de soins des développeurs, reste que le jeu est malgré cela un pur jeu d'infiltration qui dispose d'une durée de vie faramineuse, et qui plaira aux puristes... De là à convaincre les néophytes, je ne sais pas. Quoiqu'il en soit, si vous aimez les jeux d'infiltration, vous pouvez vous laisser tenter sans problèmes. Ce splinter cell là ne vous décevra pas.  
PS: N'ayant pas pu testé le mode multijoueur, je ne préfére pas m'avancer sur la qualité de celui-ci. A noter qu'un mode versus et coopération est disponible dans le jeu. Il faudra par contre une cartouche par joueur pour pouvoir en profiter.

Malgré une réalisation perfectible, splinter cell sur ds a les arguments pour convaincre les puristes à se lancer dans l'aventure. Un premier essai réussi pour Ubisoft qui, on l'espère, sera renouvelé par un autre épisode qui corrigera les lacunes de celui-ci. Ce jeu reste en tous les cas un bon choix sur ds.



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

jadore ce jeu

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Splinter Cell Chaos Theory

Support DS
Editeur Ubisoft
Développeur Gameloft
Genre
Sortie officielle Jun 2005
Joueurs max 4
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Splinter Cell Chaos Theory : Espace membre
0 membre a ce jeu dans sa collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 6/20
Jeuxactu 9/20
Jeuxvideo.com 11/20
Nintendo-Master 13/20
  Ajouter une revue de presse
 

Splinter Cell Chaos Theory : avis des membres

[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
15
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One