Jeu Video Resident Evil Deadly Silence sur DS

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Resident Evil Deadly Silence

 
Resident Evil Deadly Silence
Classé 4945 sur 23679 jeux au général
Classé 159 sur 1083 jeux sur DS
 
La presse:
(6 Notes)
13.2
Les joueurs:
(5 Notes)
16.4
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
74% B
 
 

Description du Jeu Video Resident Evil Deadly Silence

Jeu video de sorti sur console DS. Ce jeu DS est sorti le 03/2006. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

RESIDENT EVIL remis au gout du jour-Version intégrale de resident evil ainsi que que resident evil : mode rebirth,avec des énigmes inédites,encore plus d'action et de nouvelles horreurs à découvrir. répandez la peur-Nouveaux modes multijoueurs sans fil en coopération ou en affrontement,pour un maximun de quatre joueurs. a portée de main-Utilisez l'écran tactile nintendo DS pour attaquer les zombies au couteau et résoudre de nouvelles énigmes.
  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Resident Evil Deadly Silence

Resident Evil Deadly Silence - DS
Recto de la pochette
Resident Evil Deadly Silence - DS
Verso de la pochette
Resident Evil Deadly Silence - DS
Screen du jeu
Resident Evil Deadly Silence - DS
Screen du jeu
Resident Evil Deadly Silence - DS
Screen du jeu
Resident Evil Deadly Silence - DS
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Resident Evil Deadly Silence : avis des membres



14
Pro-Gamers [ Niv: 16; Exp: 14850 ]
[ Envoyer un message privé ]

Qui ne connaît pas Resident Evil ? Ne serait-ce que pour le quatrième du nom sorti l'an dernier sur GameCube puis Playstation 2, tout joueur se doit de reconnaître la valeur de la série Resident Evil qui a su s'adapter depuis maintenant 10 années d'existence. Pour ces dix ans d'anniversaire, Capcom a décidé de nous pondre un énième opus du premier épisode sorti en 1996 sur Playstation en l'adaptant sur Nintendo DS. Annoncé comme différent du rebirth GameCube et bénéficiant des possibilités de gameplay offertes par la DS pour une aventure «inédite» (4ème version du jeu tout de même) les joueurs l'attendaient au tournant. Nous parlons tout de même d'un jeu culte qui restera gravé dans les mémoires, retour donc sur l'histoire de Racoon city.)

Suite à de mystérieuses disparitions et à la récente découverte de plusieurs victimes partiellement dévorées dans la forêt de Racoon city, la police décide d'envoyer sur les lieux l'unité d'intervention spéciale Bravo des S.T.A.R.S... Seulement, cette section envoyée par hélicoptère ne donne plus de nouvelles. Pensant que l'équipe a rencontré un grave problème, l'unité Alpha est dépêchée sur place par les airs. Obligés d'atterrir en catastrophe au beau milieu de la forêt, les équipiers de l'équipe Alpha vont devoir se replier rapidement vers un manoir inconnu, fuyant une créature étrange qui a déjà fait une victime parmi les leurs. Les voilà bloqués dans un manoir immense où ils vont faire connaissance avec la peur et la terreur.

Si une option de jeu «classic» ne nous offre qu'un simple portage de l'épisode sur Playstation, c'est le mode «rebirth» qui est le plus intéressant car utilisant les capacités de la petite DS. Même si dans le fond on ne remarque aucun changement brutal que ce soit dans le scénario ou dans l'agencement du manoir, ci et là viennent se greffer quelques ajouts sympathiques. Mais encore faut-il rappeler que le jeu n'a pas changé d'un pouce depuis dix ans et qu'il débarque sur cette console avec les défauts qu'on lui connaît. Le déplacement se fait à la croix et les caméras qui retranscrivent l'action sont toujours aussi statiques, de plus l'animation des personnages est encore un brin robotique.

Le système de jeu est on ne peut plus agréable pourtant. On avance de pièces en pièces dans un manoir bien pensé où il arrive bien souvent de rencontrer des créatures malfaisantes. On résout des énigmes tout en essayant de trouver des munitions, de nouvelles armes ou des plantes médicinales afin de se préparer aux affrontements à venir. On change de décors pour passer du manoir à une dépendance ou des jardins à une cave, avec un scénario qui se construit à chaque rencontre avec vos coéquipiers. Il n'y a pas à dire : la progression est bien pensée et la difficulté monte crescendo pour le plaisir du joueur.

En début de partie, vous devrez choisir entre deux protagonistes : Jill Valentine et Chris Redfield qui proposent chacun un point de vue différent de l'aventure et des niveaux de difficulté distincts. Chaque personnage peut porter un nombre d'objets limité : 8 pour Jill et 6 pour Chris, et peut subir plus ou moins de dégâts : Chris pouvant encaisser plus de coups. Limité en place par son inventaire, le joueur devra découvrir des salles de repos où se trouveront des coffres pour y déposer ses objets. Tous les coffres du jeu sont raccordés entre eux, le joueur n'aura donc pas besoin de retourner dans telle salle de repos pour y récupérer un objet déposé. Et c'est dans ces mêmes salles que vous pourrez sauvegarder vos parties sur des machines à écrire, encore faut il posséder un ruban encreur. Ceux-ci étant en nombre réduit; il ne faudra pas sauvegarder tout le temps, ce qui jouera en faveur de petites montées d'adrénaline à certains moments. Dommage qu'il n'existe pas de sauvegarde rapide car ce système aurait plus collé à cette version portable et nomade.

Côté nouveautés du mode Rebirth, on retrouve une utilisation pratique du tactile et un usage malin du micro. Mais éclairons tout d'abord la nouveauté de la vue à la première personne où, à l'aide su stylet , vous devez trancher du zombie avec votre couteau. A certains moments, ce système se mettra en place, c'est-à-dire que vous ne choisissez pas quand et que vous ne pouvez pas vous déplacer pendant ces séquences. Elles font donc office de «mini-jeux» qui demanderont de la précision et du timing, ce n'est qu'après quelques essais que vous trancherez aisément les monstres qui s'offrent à vous. Le tactile sert aussi à une poignée d'autres mini-jeux mais surtout pour résoudre certaines énigmes dont quelques unes sont inédites. Quant au micro, il servira à faire du bouche à bouche ou encore à soigner un protagoniste infecté par du poison. Même si dans l'ensemble ce n'est pas une révolution, ces petits ajouts sont très agréables.

Dans cette version, le joueur pourra enfin voir les munitions qu'il lui reste dans son chargeur grâce à l'écran supérieur, écran qui affiche aussi le plan du niveau exploré. La couleur du fond de cet écran permet aussi de vous faire une idée du niveau de santé de votre personnage. Bref, le mode solo a été bien retravaillé et adapté comme il se doit au support. Surtout que le mode rebirth est bien plus orienté action avec des ennemis bien plus nombreux. Si on ne sursaute plus comme avant quand un ennemi apparaît par surprise, Resident Evil saura combler les fans du permier épisode et peut être un peu moins les nouveaux joueurs (surtout après la claque Resident Evil 4).

Pour conclure, il faut bien entendu parler du mode multi-joueurs jouable de 2 à 4 sur deux types de modes distincts. L'un est une sorte de challenge de vitesse entre les joueurs qui doivent atteindre avant l'autre ou les autres un point donné. Vous aurez ici la possibilité de mettre des bâtons dans les jambes de vos adversaires. L'autre mode est une sorte de coopération entre les joueurs pour atteindre tel ou tel objectif. Le petit problème, c'est que les autres joueurs sont affichés par des étoiles colorées et non par les personnages eux-mêmes dommage. Mais même s'il nest pas indispensable et profond, ce mode multi-joueurs est tout de même bienvenu avec ses nombreux personnages jouables.

Donc, ce Resident Evil est plus qu'un simple portage, mais reste quand même une adaptation au visuel et à l'audio identique à son grand frère vieux de 10 ans. Le fait de retrouver un tel jeu sur une cartouche aussi petite est assez amusant et sympathique mais le jeu accuse son âge et n'arrive pas à nous accrocher comme avant. Il demeure tout de même un jeu culte que tout fan de la série Resident Evil se devrait d'avoir fini au moins une fois.

Resident Evil fut un véritable jeu culte pendant un long moment et le restera longtemps rien qu'en sachant qu'il est le premier volet de cette série. L'adaptation est bienvenue et pouvoir l'emmener partout est un véritable plus. Bon anniversaire Umbrella !



14
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Bon jeu mais avec la troisième version du premier épisode, on commence à s'en lasser. De plus, le 3D est un peu trop pixellisé, alors de près, les zombies ressemblent à un amat de pixels... et les décors pas terribles... A part ces défauts, le jeu est plus que correct pour sa durée de vie et pour son gameplay novateur. Si vous êtes fan de la série des Resident Evil, c'est un jeu à ne pas manquer ! Par contre, si vous avez déja la version Playstation et/ou Gamecube, vous serez peut-être déçu(e)...

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Resident Evil Deadly Silence

Support DS
Editeur Capcom
Développeur Capcom
Genre
Sortie officielle Mar 2006
Joueurs max 4
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Resident Evil Deadly Silence : Espace membre
6 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 12/20
Gamespot 16/20
IGN 14/20
Jeuxactu 10/20
Jeuxvideo.com 12/20
Nintendo-Master 15/20
  Ajouter une revue de presse
 

Resident Evil Deadly Silence : avis des membres

Pro-Gamers [ Niv: 16; Exp: 14850 ]
[ Envoyer un message privé ]
14
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
14
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One