Jeu Video Hotel Dusk : Room 215 sur DS

jeux video DS, Playstation, Jeux PS3, PC, console, jeux gratuits
Inscription jeux video Ajout jeux video Accueil jeux video base de donnée jeux video Forum jeux video Top jeux video Top membre jeux video Contact jeux video
 
Login:
Pass:

 

Hotel Dusk : Room 215

 
Hotel Dusk : Room 215
Classé 2184 sur 23679 jeux au général
Classé 50 sur 1083 jeux sur DS
 
La presse:
(7 Notes)
14.9
Les joueurs:
(3 Notes)
18.0
 
Note globale Catégorie Notez ce jeu
82% A
 
 

Description du Jeu Video Hotel Dusk : Room 215

Jeu video de sorti sur console DS. Ce jeu DS est sorti le 04/2007. Si vous êtes fan de jeux video de , faites vous plaisir et jouez y !

Menez l'enquête à l'Hôtel Dusk ! Dirigez un roman policier interactif et découvrez les secrets de l'Hôtel Dusk. Qui est Kyle Hyde et quels mystères renferme la chambre 215 ? A l'aide du stylet, dénouez un enchevêtrement de mensonges, de trahisons et de meurtres. Une intrigue, des dialogues et des personnages fascinants vous attendent dans une histoire haletante. Tenez la Nintendo DS comme un livre, résolvez les énigmes grâce à l'écran tactile et laissez le roman prendre vie sous vos yeux.
  Ajouter une description
 

Images du Jeu Video Hotel Dusk : Room 215

Hotel Dusk : Room 215 - DS
Recto de la pochette
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Verso de la pochette
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
Hotel Dusk : Room 215 - DS
Screen du jeu
  Ajouter une image
 

Hotel Dusk : Room 215 : avis des membres



16
Pro-Gamers [ Niv: 16; Exp: 14850 ]
[ Envoyer un message privé ]

Mes chers amis, nous vivons une bien triste époque dans le monde du jeu vidéo, en effet quelque chose disparaît sous nos yeux sans que l'on ne s'en rende compte. Ce quelque chose nous a apporté des heures de bonheur mais aussi de nombreuses crises de nerfs. Pourtant, à chaque séparation, nous étions tristes et espérions le revoir le plus rapidement possible. Malheureusement, le temps nous a éloigné, lui et nous, les mentalités ayant évoluées puisque nous n'avons plus de temps à lui consacrer, excepté à de rares occasions et encore, même à ce moment, il a perdu de sa saveur. Quand le retrouverons nous et quand sera- t'il à la hauteur de son nom : «point & click» ?

Heureusement pour nous, un village d'irréductibles développeurs arrive encore et toujours à faire face aux FPS, RTS, jeux de sports, de voitures, afin de nous apporter un peu de fraîcheur. Cependant, le jeu d'aventure en P&C (Point & Click) est d'avantage connu des personnes pratiquant le PC, enfin cela jusqu'à l'arrivée de la console faite pour ce genre de jeux, la DS. Et un développeur (Cing) a compris cela depuis le début puisqu'à la sortie de la console chez nous, nous avons pu découvrir Another code, qui, malgré une durée de vie extrêmement courte, avait beaucoup de bonnes idées. Aujourd'hui, Cing remet cela avec Hotel Dusk : Room 215. Dès la première apparition du jeu, la presse et le public ont été conquis par la touche graphique utilisée dans ce jeu. Mais voilà, il restait à savoir s'il allait corriger les erreurs de son aîné tout en proposant quelque chose de magique et de mystérieux comme le laissait penser le trailer de l'E3.

Dr Jeckyl et Mister Hyde...
Tout commence par la rencontre de Kyle Hyde, le personnage dans la peau duquel vous allez vivre la nuit la plus longue de votre vie. Ex agent de police, il décida de se reconvertir à la suite du décès de son coéquipier Bradley et devint une sorte de détective avec comme couverture celle d'un VRP. Devant retrouver des objets perdus à l'hôtel dusk, il y alla sans se douter de ce qui l'y attendait. Je ne m'étalerais pas plus sur l'histoire pour ne pas vous gâcher la surprise étant donné que le point fort du jeu réside dans son scénario.

Bizarre, vous avez dit bizarre.
En effet, plus on avance dans le jeu et plus l'histoire se complique, se divise pour se recouper plus tard pour repartir de plus belle vers d'autres horizons. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les scénaristes du jeu se sont inspirés des «feux de lamour» pour le côté multi-protagonistes avec histoires complexes. Car des gens vous allez en rencontrer dans l'hôtel, du patron à la bonne à tout faire en passant bien sûr par les gens du voyage (ou comme ils les appellent aux States les «Voyage People»), et tous auront une histoire : un passé douloureux, un présent instable et un futur que vous allez devoir rendre plus heureux qu'il aurait du l'être. Résoudre les problèmes de ces gens ne vous sera pas une mince affaire et pas inutile non plus car c'est en faisant cela que vous découvrirez que chaque personne présente a un lien avec la trame principale.

La parlotte leur titille la glotte...
Hotel dusk est un jeu d'aventure à l'ancienne, j'entend par là qu'il ne se base pas tant sur la recherche d'indices que sur la discussion avec les différents personnages. En effet, dans ce jeu le rythme est lent, très lent même et les gens parlent beaucoup, peut être même un peu trop. Ceci dit, le fait qu'ils se livrent apporte beaucoup à l'immersion du titre. Heureusement , pour ne pas se lasser trop vite, une petite subtilité fait son apparition : celle de pouvoir couper les intervenants pour soit les faire développer un point ou leur apporter une quelconque preuve. De ce fait, on a l'impression de vraiment participer aux dialogues et de prendre part à l'enquête, d'autant qu'il nous est possible de prendre des notes dans notre carnet de détective et tout cela à la pointe du stylet ("d'un "Z" qui veut dire Zorro"). Indéniablement, la DS apporte énormément de crédibilité à ce type de jeux.

Pour être objectif. C'est subjectif !
Haaaa, la DS et la 3D, une grande histoire d'amour qui a su diviser les foules puis les rassembler. Une chose est sûre, Hotel Dusk ne peut pas diviser tant la touche graphique est particulière puisque les personnages sont crayonnés comme sur un storyboard et animés de telle sorte que l'on a l'impression d'être devant un dessin animé, d'autant que cela a permis de les rendre plus vivants en ajoutant pas mal d'expressions faciales lors des dialogues. Le fait de tenir la console comme un livre ouvert donne l'impression de tenir entre les mains une sorte d'ouvrage du futur sur papier électronique. Quant aux décors tout en 3D, on peut dire qu'ils sont très efficaces, simples mais jolis. Qui plus est, il n'y a aucun temps de chargement entre les différentes zones, juste un petit écran noir d'une seconde tout au plus. La 3D apporte vraiment un plus indéniable à la manipulation d'objets et à leur observation, par contre cela corse un peu la difficulté puisqu'aucun indice ne nous dira où regarder, tous les objets étant parfaitement intégrés aux décors. La particularité du titre vient de sa jouabilité, non pas seulement lors des phases denquête, mais aussi lors des déplacements puisque sur un des écrans vous avez la carte de la pièce représentée en 2D et sur l'autre vous vous promenez en vue subjective et ce, dans les fameux décors en 3D.

DJ Groom...
Pour la partie sonore par contre, on peut dire que les développeurs étaient à côté de la plaque puisque les musiques ressemblent à s'y méprendre à des musiques d'ascenseur. Alors certes, cest bien dans le ton mais au bout de quelques heures de jeu on préfèrera couper le son lors des dialogues (qui sont nombreux, rappelons-le). Les bruitages sont, quant à eux, quasiment inexistants et la plupart sont repris de Another Code. Ce n'est donc pas le point fort du jeu même s'il y a beaucoup de musiques différentes : dramatiques, douces, etc.

La nuit la plus longue...
En effet, lorsque l'on débute le jeu, l'histoire se passe en début d'après-midi pour se terminer tard dans la nuit aux alentours de 2h du matin. Le scénario se passe donc sur une douzaine dheures mais pour le jeu, il ne vous faudra pas moins d'une bonne quinzaine d'heures pour le terminer. Vous avez bien lu, nous tenons enfin un jeu d'aventure à la durée de vie conséquente. D'ailleurs, si le jeu était plus long, il deviendrait lassant car les mécanismes de jeu restent assez semblables tout au long de l'aventure. A noter que certains éléments pourtant visibles ne seront sélectionnables que lorsqu'ils vous seront nécessaires, le joueur est donc relativement guidé.

Malgré quelques énigmes retorses, la difficulté n'est pas très élevée puisque Mr Hyde prendra souvent un petit temps de réflexion, soit pour se remémorer ce qu'il s'est passé tout au long du chapitre (comme dans Another Code), ce qui nous donne des indications pour la suite, soit pour donner un petit indice sur ce qu'il va falloir dire ou faire pour débloquer la situation. Il faut tout de même préciser que le jeu est un des rares jeu d'aventure où l'on peut avoir un game over. Il faut donc tout le temps faire attention à ne pas se faire repérer en train de forcer des portes ou à ce qu'on dit lors des réponses dans les dialogues sous peine de se faire expulser de l'hôtel.

Another Hotel Dusk Code ?
Oui, ce jeu est LE jeu d'aventure à posséder si l'on a une Nintendo DS. Le scénario est captivant, la réalisation hors pair et originale et la jouabilité est exemplaire. La durée de vie quant à elle est plus que correcte. Pour ceux qui ne connaissaient pas le précédent jeu de Cing, n'hésitez pas et pour les autres, vous allez sans doute trouver beaucoup de similitudes entre les deux jeux mais malgré cela Hotel Dusk est une expérience vraiment indispensable, unique, troublante. Les développeurs ont su tirer parti de leurs erreurs passées, non pas pour nous pondre un Another Code 1.5 mais bien un jeu original qui développe tout ce qui avait été mis en place avant tout en se démarquant de son aîné.

Le trailer de l'E3 laissait entrevoir un jeu unique à l'ambiance mystérieuse et particulière, c'est le cas. Ne passez surtout pas à côté de ce jeu. Que demander de plus à un jeu d'aventure que de nous tenir en haleine pendant plusieurs heures ? D'avoir une mise en scène travaillée et beaucoup d'originalité ? Hotel Dusk possède tout cela.



20
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

se jeu est hiper bien rien a dire



18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]

Hotel dusk est un exelent jeux pour tous ceux qui aime les histoires complexe et s'interresse en generale a la psychologie des differents caracteres du personnages dans un jeux. En bref, un scenario en beton et un style graphique magnifique et originale. Un jeu a essayer absolument.

 
 
Rechercher un Jeu Video
 

 

Hotel Dusk : Room 215

Support DS
Editeur Nintendo
Développeur Cing
Genre
Sortie officielle Apr 2007
Joueurs max 1
Import NON
Titre alternatif n/c
UPC/EAN n/c
 
 
Hotel Dusk : Room 215 : Espace membre
4 membres ont ce jeu dans leur collection
 
 
Revue de Presse des Jeux Video
Gamekult 14/20
Gamespot 16/20
IGN 16/20
Jeuxactu 12/20
Jeuxvideo.com 15/20
Nintendo-Master 15/20
Nintendolesite.com 16/20
  Ajouter une revue de presse
 

Hotel Dusk : Room 215 : avis des membres

Pro-Gamers [ Niv: 16; Exp: 14850 ]
[ Envoyer un message privé ]
16
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
18
[ Niv: 0; Exp: 0 ]
[ Envoyer un message privé ]
20
 
- 32X - 3DO - 3DS - Adventure Vision - Amiga - Amiga CD32 - Amstrad-CPC - Apple II - Atari 2600 - Atari 5200 - Atari 7800 - Atari ST - Atari XE - CD-i - Channel F - Colecovision - Commodore 64 - DD64 - Dreamcast - DS - e-Reader - Family Computer Disk System - Game and Watch - Game Boy - Game Boy Advance - Game Boy Color - Game Gear - Game Park 32 - GameCube - Gizmondo - GX-4000 - Intellivision - Jaguar - Jaguar CD - Lynx - Mac - Master System - Mega Drive - Genesis - Mega-CD - Sega CD - MSX - N-Gage - Neo Geo - Neo Geo Pocket - Neo Geo Pocket Color - Neo Geo-CD - NES - Famicom - Nintendo 64 - Odyssey - Odyssey2 - PC - PC-Engine CD Rom - PC-Engine Hu-Card - PC-Engine SuperGrafX - Playstation - Pokemon Mini - PS Vita - PS2 - PS3 - PS4 - PSP - Saturn - SNES - Switch - TI-99 4A - TRS-80 - Vectrex - Videopac - Virtual Boy - Wii - Wii U - Wonderswan - Wonderswan Color - Xbox - Xbox 360 - Xbox One